Navigation – Plan du site

Vendredi 18 octobre à 18H RENCONTRE AVEC ELAINE MOKHTEFI « Alger, capitale de la révolution »

Vendredi 18 octobre 2019 à partir de 18H

Espace Niemeyer – 1er sous-sol

6 avenue Mathurin-Moreau, Paris (19e)

Métro : Colonel-Fabien (ligne 2)

Elaine Mokhtefi

Autour de son livre, Alger, capitale de la révolution. De Fanon aux Black Panthers

Presque un an après avoir interviewé Elaine Mokhtefi*, les Cahiers d’Histoire vous invitent à la rencontrer, à l’écouter, et à discuter avec cette militante de l’indépendance algérienne et de la décolonisation.

Rencontre animée par Anne Jollet, responsable des Cahiers d’Histoire et Éloïse Dreure, coordonnatrice du dossier n° 140, « Communisme en Algérie/Communisme algérien ».

Témoignage de première main, elle se raconte et nous transporte en France dans les années 1950, aux États-Unis, puis dans l’après 1962 en Algérie, où pendant une dizaine d’années le pays accueillit les représentants des mouvements indépendantistes africains, mais aussi les Black Panthers. Elle a choisi de soutenir des dominés : d’abord le FLN, qui cherchait une audience internationale dans les années 1950 à l’ONU, puis d’autres mouvements dans les années 1960 en Afrique. Elle met sa connaissance de l’anglais et du français à leur service. Elaine Mokhtefi présente un récit précis, personnel, très vivant et sans concession, y compris pour elle-même.

C’est pourquoi, dès la parution de son livre édité par La Fabrique en mai 2019, Elaine Mokhtefi est devenue pour de nombreux médias français une personnalité incontournable, éclairant la contestation algérienne actuelle grâce à son expérience vécue des premières années de l’Algérie indépendante. La lecture de son livre permet d’évaluer le potentiel révolutionnaire de cette population susceptible de revendiquer l’héritage des années de la « révolution du tiers monde ».

* Lire dans le n° 143, la transcription de cette interview, « Une Américaine engagée en Algérie », p. 121 à 138.