Navigation – Plan du site

AccueilNuméros146LIVRES LUSClaude Besson, Homosexuels cathol...

LIVRES LUS

Claude Besson, Homosexuels catholiques : sortir de l’impasse

Ivry-sur-Seine, Éditions de l’Atelier, 2018, 164 p.
Thierry Pastorello
Référence(s) :

Claude Besson, Homosexuels catholiques : sortir de l’impasse, préface de Véronique Magron, postface de Jean-Luc Brunin, Ivry-sur-Seine, Éditions de l’Atelier, 2018, 164 p.

Texte intégral

1Comment être et assumer son homosexualité en tant que catholique ? C’est la problématique centrale de cet ouvrage. Cette question se révèle urgente, car le discours du magistère de l’Église catholique romaine a toujours sur les actes homosexuels une position de rejet. Souvenons-nous de l’opposition frontale de la hiérarchie catholique française lors de la loi Taubira ouvrant le mariage aux couples de même sexe en 2013. Claude Besson est membre de l’équipe « S’accueillir : homosexualité et vie chrétienne » du diocèse de Nantes. Véronique Magron fut doyenne de la faculté de théologie de l’université catholique de l’Ouest de 2004 à 2010. Elle est enseignante de théologie morale. Tout au long de cet ouvrage, des témoignages viennent illustrer le point de vue d’ensemble et lui donner un visage concret,.

  • 1 Soulignons que des thérapies de conversion pseudo-scientifiques ont été largement condamnées, notam (...)
  • 2 Le concept de placard consiste à dire ou ne pas dire son homosexualité : Rostom Mesli, « Placard », (...)

2Dans un premier temps, qu’est-ce qu’être homosexuel ? En fait, s’agit-il d’une identité multiple ? Y a-t-il plusieurs façons de se dire homosexuel et de l’assumer : homosexualité exclusive ou dominante, identité proprement sexuelle ? Quelles sont ses implications dans la vie sociale et professionnelle ? Cet ouvrage aborde la difficulté de se reconnaître homosexuel, dans la perspective d’une vie sentimentale et sexuelle vécue en marge, de problèmes familiaux parfois. Cette reconnaissance passe par une difficulté d’acceptation, souvent une volonté de devenir, « comme les autres », hétérosexuel, ce qui semble voué à l’échec1. Citons le témoignage de Raymond : il avoue avoir assumé son homosexualité à la soixantaine, après le décès de son épouse (p. 35). Cette vie « dans le placard2 » oblige l’homosexuel à adopter une identité virtuelle, avec pour corollaire une homophobie intériorisée : les préjugés antihomosexuels sont intégrés, et on les fait siens sans s’en rendre compte. Ceci entraîne souvent une souffrance morale. Enfin, il y a aussi l’obligation d’accompagner les familles dans la compréhension de leur enfant homosexuel.

  • 3 Thierry Pastorello, « Le Mariage homosexuel en France : objections culturelles et anthropologiques  (...)
  • 4 Le Lévitique est le troisième des cinq livres du Pentateuque, Ancien Testament. Il est un code spéc (...)
  • 5 La Genèse est le premier livre du Pentateuque, Ancien Testament. Il constitue un récit des origines (...)
  • 6 Daniel A. Helminiak, Ce que la Bible dit vraiment de l’homosexualité, Paris, Les Empêcheurs de pens (...)
  • 7 John Boswell, Les Unions de même sexe dans l’Europe antique et médiévale, Paris, Fayard, 1996, 540  (...)
  • 8 Mark Jordan, L’Invention de la sodomie dans la théologie médiévale, Paris, Epel, 2007. L’auteur exp (...)

3La partie consacrée à l’altérité est intéressante. Ce concept est très souvent utilisé contre les homosexuels. Ils sont accusés de nier l’altérité homme-femme ; ainsi sont utilisés des concepts psychanalytiques vulgarisés3. Les auteurs font le point sur la situation difficile des personnes homosexuelles dans l’Église catholique romaine. Il est souligné leur souffrance face une Église qui les rejette. Il y a chez beaucoup un sentiment de culpabilité et de honte, générateur d’une grande solitude. Beaucoup de ces hommes, comme l’indique une enquête conduite par Martine Gross, ne révèlent pas leur homosexualité (p. 53). Tous les témoignages indiquent le mal engendré par les positions rigides de l’Église catholique. Elles occasionnent des contradictions douloureuses chez ces personnes et leurs familles. Par ailleurs, cet ouvrage met en parallèle le discours du magistère de l’Église catholique et les passages de la Bible abordant la question des rapports homosexuels : le Lévitique4, 18.22, le chapitre 19 de la Genèse5 sur la destruction de Sodome, et L’Épître de Paul aux Romains, 1.26-276. Préalablement, les auteurs soulignent les problèmes de traduction des textes écrits en grec ancien pour les textes du Nouveau Testament, en hébreu ancien pour ceux provenant de l’Ancien Testament. Ils pointent la nécessaire contextualisation de ces textes au plan de l’exégèse. Pour le passage du Lévitique, il s’agirait plutôt d’une question de pureté rituelle, propre au judaïsme ancien. Ce texte ne pourrait pas être convoqué pour un jugement moral sur des actes homosexuels contemporains (p. 80-82). En ce qui concerne le chapitre 19 de la Genèse, il est noté que la condamnation vise surtout l’agression sexuelle, doublée d’un manque d’hospitalité. Ainsi, prendre appui sur certains passages bibliques pour condamner une orientation sexuelle, ou toute forme de conjugalité homosexuelle, demeure problématique. Ces textes n’abordent pas des questions contemporaines, comme les unions de même sexe7. La condamnation proviendrait plus de la tradition catholique et de son interprétation traditionnelle des textes bibliques8. Il est nécessaire de faire intervenir une analyse critique de ces sources, à l’aide de l’histoire et de l’archéologie. Ce sont des récits théologiques, non des récits historiques. Quant à la question de l’altérité, la différenciation sexuelle est-elle totalisante ou seconde par rapport à l’altérité de l’autre être humain (p. 93) ?

  • 9 Église catholique, Catéchisme de l’Église catholique [publ. sous la dir. du cardinal Joseph Ratzing (...)
  • 10 Gilles Siouffi, « Débauche », dans Louis-Georges Tin, Dictionnaire de l’homophobie, Paris, PUF, 200 (...)
  • 11 Ce mot fait référence à Howard S. Becker, Outsiders : étude de sociologie de la déviance, Paris, A. (...)
  • 12 Voir le site de l’association APGL, Association des parents et futurs parents gays et lesbiens, <ht (...)
  • 13 Tony Anatrella, né en 1941, prêtre catholique et psychothérapeute, connu pour ses positions conserv (...)
  • 14 Céline Hoyeau, « L’Église prend des sanctions contre Mgr Tony Anatrella, soupçonné d’abus sexuels » (...)

4Comment peut-on vivre une foi chrétienne et une relation d’amour responsable en tant qu’homosexuel chrétien ? La doctrine officielle de l’Église catholique stipule : « La tradition a toujours déclaré que les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés » et « Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté9 ». Les auteurs de cet ouvrage donnent des pistes : il existe des personnes homosexuelles vivant une relation dans la durée et la fidélité, et cela doit être encouragé (p. 103). L’existence de couples homosexuels solides doit être soulignée : les termes utilisés dans le catéchisme officiel, « comportement désordonné », assimilent l’homosexualité à la seule sexualité. Elle fait intervenir la notion de débauche contre-nature et limite son analyse au comportement sexuel stricto sensu. La notion de débauche indique un usage excessif et déréglé des plaisirs. Au 18e siècle, on associait déjà homosexualité masculine et débauche10. « Déréglé » indique ce qui ne fonctionne pas selon une norme, et le sujet est donc considéré comme « malade ». On le voit, cette affirmation contenue dans le catéchisme officiel de l’Église catholique est problématique. Elle réduit les homosexuels à des outsiders11. De même, le terme fécondité n’indique pas seulement l’acte de donner la vie. La fécondité spirituelle et personnelle peut aussi signifier le rapport à l’autre, différent de soi-même : travail, engagement, partage (p. 106)... Soulignons au passage le fait que n’est pas abordée la question de l’homoparentalité, qui est une donnée de fait aujourd’hui12. L’ouvrage souligne l’instruction de l’Église de 2005 à propos des personnes homosexuelles ressentant une vocation sacerdotale. Cette instruction prône la non-aptitude des homosexuels pour cause de « défaut de maturité » (p. 114). Signalons tout de même que le prélat Tony Anatrella13, un des ecclésiastiques les plus virulents contre l’homosexualité, qui inspira l’interdiction d’ordination des prêtres homosexuels en 2005, fut consultant du Conseil pontifical pour la famille. Ayant été psychanalyste, il est actuellement sous le coup d’accusations d’abus sexuels sur d’anciens patients14. D’autre part, les auteurs soulignent, devant la recrudescence des actes homophobes, le silence de la hiérarchie ecclésiale (p 118).

5La dernière partie de l’ouvrage explore les solutions pour sortir d’un discours aussi rigide que contre-productif. Faut-il mettre cela en parallèle avec le poids réel de la religion ? En 2019, la croyance en Dieu tombe en France à 48 % selon une enquête de l’IFOP15. L’opposition nette de l’institution catholique envers le mariage pour tous16 se heurte à une société française qui l’accepte de plus en plus comme un fait17, ce qui paradoxalement ne diminue en rien la réalité des actes homophobes18. Parmi les initiatives prises pour sortir de la stérilité du discours du magistère de l’Église catholique, il est cité diverses actions comme les groupes de parole. Nous pouvons citer quelques paroisses parisiennes qui se distinguent par leurs actions : Saint-Merri, voisine du quartier parisien du Marais, quartier gay, ou Saint-Eustache19. Citons également le cycle organisé dans plusieurs diocèses par la pastorale des familles20 sur l’accueil des personnes homosexuelles (p. 139-141).

  • 21 Anne-Bénédicte Hoffner, « Église et homosexuels, la porte s’entrouvre », La Croix, 23 avril 2018, <(...)
  • 22 Frédéric Martel, Sodoma, enquête au cœur du Vatican, Paris, Éditions De Noyelle, 2019, 631 p. Cet o (...)

6Cet ouvrage est un témoignage d’une possible ouverture pour des homosexuels catholiques cherchant une reconnaissance en tant que tels. Il est l’expression d’un catholicisme libéral dans son ouverture et dans ses rapports au texte biblique. Il dresse un inventaire, explore des pistes conduites ou envisagées au sein de l’institution ecclésiale. Ces initiatives sont louables, après l’attitude de l’Église catholique française lors de la discussion et du vote de la loi Taubira. Le magistère a fermé la porte à toute forme de reconnaissance aux couples de même sexe, mais les catholiques français ont été très divisés sur la question21. Cependant, une parole condamnant avec fermeté les agressions homophobes, qui se multiplient aujourd’hui, serait la bienvenue. Cela témoignerait d’une compassion éloignée de tout dogmatisme. Récemment, un journaliste, Frédéric Martel, témoignait du poids de l’homosexualité au sein du Vatican… Un peu moins de duplicité serait la bienvenue22.

Haut de page

Notes

1 Soulignons que des thérapies de conversion pseudo-scientifiques ont été largement condamnées, notamment en février 2018 dans un rapport sur les droits fondamentaux, auquel a été ajouté un article (63ter) sur l’interdiction des « thérapies de conversion » pour les personnes LGBT, <https://www.senat.fr/questions/base/2018/qSEQ180404192.html>.

2 Le concept de placard consiste à dire ou ne pas dire son homosexualité : Rostom Mesli, « Placard », dans Juliette Rennes (dir.), Encyclopédie critique du genre. Corps, sexualité, rapports sociaux, Paris, La Découverte, 2016, p. 449-458.

3 Thierry Pastorello, « Le Mariage homosexuel en France : objections culturelles et anthropologiques », dans Frédéric Dervin, Le Concept de culture : comprendre et maîtriser ses détournements et manipulations, Paris, L’Harmattan, 2013, p. 167-193

4 Le Lévitique est le troisième des cinq livres du Pentateuque, Ancien Testament. Il est un code spécifiant des interdits rituels.

5 La Genèse est le premier livre du Pentateuque, Ancien Testament. Il constitue un récit des origines d’après ces écritures.

6 Daniel A. Helminiak, Ce que la Bible dit vraiment de l’homosexualité, Paris, Les Empêcheurs de penser en rond, 2005, 218 p.

7 John Boswell, Les Unions de même sexe dans l’Europe antique et médiévale, Paris, Fayard, 1996, 540 p.

8 Mark Jordan, L’Invention de la sodomie dans la théologie médiévale, Paris, Epel, 2007. L’auteur explique comment émerge, à partir du 10e siècle, à travers notamment le martyre de saint Pelage, un discours sur la sodomie. Il en fait la généalogie à travers Alain de Lille (1116 ?-1203) et Thomas d’Aquin (1225-1274).

9 Église catholique, Catéchisme de l’Église catholique [publ. sous la dir. du cardinal Joseph Ratzinger], Paris, Mame, Plon, 1993, 676 p., p. 480.

10 Gilles Siouffi, « Débauche », dans Louis-Georges Tin, Dictionnaire de l’homophobie, Paris, PUF, 2003, p. 119-120.

11 Ce mot fait référence à Howard S. Becker, Outsiders : étude de sociologie de la déviance, Paris, A.-M. Métailié, 1985, 247 p.

12 Voir le site de l’association APGL, Association des parents et futurs parents gays et lesbiens, <https://www.apgl.fr/>.

13 Tony Anatrella, né en 1941, prêtre catholique et psychothérapeute, connu pour ses positions conservatrices sur l’homosexualité.

14 Céline Hoyeau, « L’Église prend des sanctions contre Mgr Tony Anatrella, soupçonné d’abus sexuels », La Croix, 4 juillet 2018, <https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/LEglise-prend-sanctions-contre-Mgr-Tony-Anatrella-soupconne-dabus-sexuels-2018-07-04-1200952528>.

15 <https://www.ifop.com/publication/les-francais-et-la-croyance-en-dieu-balises-dopinion-62/>.

16 Toute la stratégie des opposants au mariage pour tous fut de poser les termes de sexualité et parentalité comme préexistants à la culture, comme des traits non négociables au sein des civilisations.

17 IFOP, Les Français et le mariage homosexuel, <https://www.ifop.com/publication/les-francais-et-le-mariage-homosexuel/>.

18 Voir SOS Homophobie (France), Rapport annuel sur l’homophobie, Paris, SOS homophobie, 1997 à 2019. Le rapport de 2019 souligne la hausse alarmante des actes homophobes sur les plans physique et verbal.

19 Carrefour des chrétiens inclusifs, <http://chretiensinclusifs.org/annuaire/france-2/ile-de-france/>.

20 La pastorale des familles est organisée par diocèse. Elle vise à accompagner les familles dans leur quotidien et leurs problèmes.

21 Anne-Bénédicte Hoffner, « Église et homosexuels, la porte s’entrouvre », La Croix, 23 avril 2018, <https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Eglise-homosexuels-porte-sentrouvre-2018-04-23-1200933800>.

22 Frédéric Martel, Sodoma, enquête au cœur du Vatican, Paris, Éditions De Noyelle, 2019, 631 p. Cet ouvrage montre la duplicité de certains prélats, ayant des propos très durs sur les couples homosexuels, mais étant eux-mêmes homosexuels.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thierry Pastorello, « Claude Besson, Homosexuels catholiques : sortir de l’impasse »Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 146 | 2020, mis en ligne le 25 septembre 2020, consulté le 23 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/chrhc/14906 ; DOI : https://doi.org/10.4000/chrhc.14906

Haut de page

Auteur

Thierry Pastorello

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus des Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search