Navigation – Plan du site

AccueilNuméros153LIVRES LUSGuillaume Blanc, Décolonisations....

LIVRES LUS

Guillaume Blanc, Décolonisations. Histoires situées d’Afrique et d’Asie (XIXe-XXIe siècle)

Paris, Seuil, coll. « Points », 2022, 544 p.
Chloé Maurel
Référence(s) :

Guillaume Blanc, Décolonisations. Histoires situées d’Afrique et d’Asie (XIXe-XXIe siècle), Paris, Seuil, coll. « Points », 2022, 544 p.

Texte intégral

1Dans ce livre inédit très pédagogique, l’auteur, historien spécialiste de l’histoire environnementale et globale de l’Afrique, propose une vision des décolonisations à la fois comparative et centrée sur les pays du Sud, ce qui est novateur. Agrémenté de cartes claires et d’encadrés présentant des extraits de documents historiographiques, cet ouvrage offre une synthèse très complète des recherches récentes sur l’histoire des sociétés coloniales, avec par exemple la présentation des recherches de Sylvie Thénault sur l’indigénat, de Catherine Coquery-Vidrovitch sur les grandes compagnies concessionnaires, et d’Éric Panthou sur les plantations Michelin au Vietnam. Il présente aussi des textes d’époque, comme un article de Marguerite Duras publié dans L’Illustration en mai 1940, qui analyse la méthode colonisatrice française.

2Il expose les multiples formes de résistance anticoloniale manifestée par les Africains, comme dans l’Ouest-Volta en AOF dès 1915, ainsi qu’au Congo belge avec le kimbanguisme dès 1921. Décentrant le regard par rapport à l’Occident, il relate comment la Seconde Guerre mondiale a été vécue par les Africains et les Asiatiques : 150 000 Algériens ont été enrôlés dans l’armée française en 1939, dont près de la moitié sont faits prisonniers en juin 1940 ; après le débarquement allié en Afrique du Nord en novembre 1942, 120 000 Algériens prendront la mer pour participer à la campagne de libération de l’Italie.

3Concernant l’Asie, l’auteur, s’appuyant sur les travaux de Pierre Brocheux, présente et analyse la déclaration d’indépendance du Vietnam, proclamée par Hô Chi Minh le 2 septembre 1945, et retranscrit un extrait des carnets d’une combattante nord-vietnamienne datant de 1968-1969, en pleine guerre du Vietnam. Il offre également des éclairages sur des cas moins connus en France, comme celui de la Malaisie, ancienne colonie britannique, ou l’Indonésie, ancienne colonie hollandaise. Il montre comment les colonisateurs ont utilisé le principe « diviser pour mieux régner » : ainsi les divisions interreligieuses dans l’empire colonial des Indes britanniques ont provoqué des massacres entre hindouïstes et musulmans, et la partition de l’Inde avec la création du Pakistan en 1947, puis du Bangladesh en 1971.

4Guillaume Blanc souligne aussi le rôle moteur de grands leaders africains, penseurs du panafricanisme, comme l’historien sénégalais Cheikh Anta Diop avec son ouvrage Nations nègres et culture, contribution à l’histoire de la négritude. L’auteur voit dans la lutte panafricaine « un succès idéologique ». Il analyse les tentatives d’hommes politiques africains de développer leurs nouveaux États issus de la décolonisation, comme Jomo Kenyatta au Kenya, avec ses projets de développement et son mot d’ordre « Harambee », signifiant « tirons tous ensemble ».

5L’historien analyse aussi les conflits postcoloniaux, comme la guerre du Biafra au Nigeria de 1967 à 1970 et l’implication de la multinationale Shell-BP. Il déconstruit par ailleurs les mythes indépendantistes élaborés dans la mémoire collective africaine, comme le culte de Kenyatta au Kenya, en s’appuyant sur les travaux de l’historienne Hélène Charton.

6Il offre aussi un éclairage bienvenu sur la lutte de peuples souvent passés sous silence, comme les Papous de Nouvelle-Guinée, réunis dans l’Organisation pour une Papouasie libre. La Papouasie-Nouvelle-Guinée accède finalement à l’indépendance en 1975, mais sa population urbaine va connaître le chômage et la délinquance, conséquence d’une perte du cadre culturel coutumier. Il évoque également « le miracle de Singapour » : le leader du People’s Action Party, Lee Kuan Yew, instaure, face aux divisions communautaires entre Chinois, Indiens et travailleurs immigrés, une « culture de la réussite » économique, qui va cimenter cette société multiraciale autour d’un développement économique exponentiel. Loin de ce succès enviable, l’auteur évoque aussi la tragédie des Khmers rouges au Cambodge et leur action sanglante. À ce sujet, il insère une interview de Rithy Panh, le cinéaste qui a réalisé un film majeur sur cette question, S21. La machine de mort Khmer rouge, sorti en 2003.

7Enfin, concernant l’apartheid en Afrique du Sud et la lutte contre ce régime raciste et ségrégationniste, il offre une approche originale, présentant un florilège des chansons et des films de lutte contre ce système qui ont éclos dans le monde entier, fruits des mobilisations anti-apartheid et objets d’histoire globale.

8Au total, ce livre, s’appuyant sur des travaux récents et citant également à l’appui des matériaux aussi variés que des films, des chansons, des témoignages, des interviews et des articles de presse, est assorti d’une bibliographie très complète. Il sera très utile aux étudiants et aux jeunes chercheurs, constituant une très bonne synthèse, claire et précise, sur ce sujet important.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Chloé Maurel, « Guillaume Blanc, Décolonisations. Histoires situées d’Afrique et d’Asie (XIXe-XXIe siècle) »Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 153 | 2022, mis en ligne le 14 août 2022, consulté le 25 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/chrhc/19039 ; DOI : https://doi.org/10.4000/chrhc.19039

Haut de page

Auteur

Chloé Maurel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC-ND 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International - CC BY-NC-ND 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/

Haut de page
  • DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search