Navigation – Plan du site

AccueilNuméros159MÉTIERSTransmettre l'histoireAssociation pour l’étude de la co...

MÉTIERS
Transmettre l'histoire

Association pour l’étude de la colonisation européenne (APECE, 1750-1850)

Thierry Roquincourt
p. 125-127

Entrées d’index

Géographie :

France

Chronologie :

XXe sicèle
Haut de page

Texte intégral

1L’Association pour l’étude de la colonisation européenne, « APECE, 1750-1850 », est née officiellement le 15 décembre 1993 (publication des statuts au Journal officiel). Elle est issue d’un groupe de travail informel, « Groupe colonies », constitué au sein de l’Institut d’histoire de la Révolution française (IHRF) de Paris I au moment de la préparation des multiples célébrations du bicentenaire de la Révolution française.

2L’APECE a été présidée successivement par :

  • 1 En hommage à Yves Bénot, plusieurs de ses articles, réunis et présentés par Roland Desné et Marcel (...)

3- Yves Bénot, Édouard Helman pour l’état civil (1920-2005), président de l’APECE de 1993 à 2005. Journaliste, spécialiste de Diderot et du 18e siècle, enseignant, historien des luttes anticoloniales, auteur de plusieurs ouvrages sur l’Afrique contemporaine, il contribue de façon décisive à faire entrer l’histoire des révolutions coloniales à l’intérieur même de la Révolution française et de son prolongement napoléonien, par la publication de trois ouvrages de référence : La Révolution française et la fin des colonies (La Découverte, 1987), La Démence coloniale sous Napoléon (La Découverte, 1992) et La Guyane sous la Révolution ou l’impasse de la révolution pacifique (Ibis Rouge Éditions, 1997). Il ouvre une voie féconde à l’histoire des liens indissociables entre Lumières, Révolution française et processus d’abolition de l’esclavage1.

4- Marcel Dorigny (1948-2021), président de l’APECE de 2005 à 2018. Après avoir enseigné dans le secondaire, il est maître de conférences à l’université de Paris VIII Vincennes-Saint-Denis. Historien et auteur spécialiste de l’esclavage, il est l’auteur (co-auteur et directeur) de nombreux ouvrages, dont notamment : Atlas des premières colonisations (Autrement, 2013), Atlas des esclavages (en collaboration avec Bernard Gainot, Autrement, 2006), Arts et lettres contre l’esclavage (Cercle d’art, 2018). Ses recherches portent, entre autres, sur l’esclavage, les processus d’abolition de l’esclavage et leurs rapports, notamment d’Haïti, avec les mouvements d’indépendance des colonies américaines. Il occupe de nombreuses fonctions au Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage, au conseil scientifique de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, au conseil d’administration de la Société des études robespierristes, à la section d’histoire de la Révolution française du Comité des travaux historiques et scientifiques, à la revue Dix-Huitième Siècle, à la Société française d’histoire de l’outre-mer. Il est conseiller scientifique et organisateur pour de multiples manifestations scientifiques (colloques, expositions, etc.). Historien infatigable et grand pédagogue, il forme de nombreux étudiants aux études d’histoire coloniale.

5- Frédéric Régent, président de l’APECE depuis 2018. Après avoir enseigné dans le secondaire, il est maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur l’histoire de l’esclavage, l’étude des catégories structurant les sociétés coloniales françaises, l’usage du terme race dans les sources du 17e au 19e siècle, l’étude des « petits blancs », des libres de couleur et les interactions entre les colonies françaises et leur métropole. Auteur (co-auteur et directeur) de plusieurs ouvrages, il publie notamment La France et ses esclaves (Grasset, 2007), Les Maîtres de la Guadeloupe (Tallandier, 2019), L’Esclavage raconté aux enfants (La Martinière Jeunesse, 2023), Libres de couleur : les affranchis et leurs descendants (Tallandier, 2023). Il préside de 2016 à 2019 le Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage. Il est membre du comité scientifique de la Revue du philanthrope et membre du comité de rédaction de La Révolution française (revue en ligne).

6Depuis sa création, l’APECE a toujours maintenu ses objectifs initiaux :

7- étudier les sociétés coloniales esclavagistes, la traite négrière, les processus de résistance et d’abolition de l’esclavage ;

8- relier entre eux les événements révolutionnaires et l’histoire des colonies à esclaves ;

9- mieux comprendre la colonisation plantationnaire esclavagiste, sa remise en cause, puis sa destruction plus ou moins radicale selon les lieux et les temps ;

10- favoriser les recherches historiques et leur diffusion en mettant à l’honneur et en avant les travaux les plus récents (livres, mémoires ou masters, thèses, etc.) réalisés par des historiens confirmés ou de jeunes chercheurs (Français ou étrangers) ;

11- toucher des publics variés en vulgarisant des notions complexes.

12Afin d’atteindre ses objectifs, l’APECE organise, depuis 30 ans, une conférence mensuelle (ouverte à tous) à la Sorbonne et des événements scientifiques (colloques internationaux, journées d’étude, tables rondes, publications).

13Cent soixante-deux intervenant·es ont prononcé deux cent trente-deux conférences jusqu’en novembre 2023, mettant en évidence la vigueur et la rigueur des recherches. Ils ont apporté une diversité d’éclairage sur l’histoire de la colonisation européenne entre 1750 et 1850. Cette histoire a été abordée par de multiples approches thématiques :la traite négrière, les esclaves, les sociétés coloniales, les libres de couleur, les colons, Saint-Domingue/Haïti, les États-Unis, les Caraïbes, l’Afrique, l’océan Indien, la diplomatie, les guerres, le commerce, les processus d’abolition de l’esclavage et de la traite, l’art, l’enseignement et la transmission de cette histoire, etc.

14La programmation des événements scientifiques s’est réalisée, en partie, à des dates symboliques : 1994, bicentenaire de l’abolition de l’esclavage ; 2002, bicentenaire du rétablissement de l’esclavage ; 2021, Napoléon et l’esclavage, mais aussi autour de personnalités et thèmes comme l’abbé Grégoire, la colonisation nouvelle, etc. Un colloque international est en préparation pour 2025, le bicentenaire de l’ordonnance de Charles X qui a concédé l’indépendance à Haïti contre le dédommagement des anciens colons.

15Fidèle à son ambition initiale, l’APECE poursuit ses activités, dont la plus récente, le 2 décembre 2023, était une journée d’étude consacrée aux trente ans de l’APECE et un hommage à l’historien, ancien président, Marcel Dorigny.

16L’intégralité des publications de l’association, des conférences et des événements scientifiques organisés sont disponibles sur le blog, apece1750-1850.blog4ever.com.

Haut de page

Notes

1 En hommage à Yves Bénot, plusieurs de ses articles, réunis et présentés par Roland Desné et Marcel Dorigny, ont été publiés sous le titre : Les Lumières, l’esclavage, la colonisation, Paris, La Découverte, 2005, 327 p. Voir également l’article de Marcel Dorigny : « Nécrologie, Yves Bénot (1920-2005) », Annales historiques de la Révolution française, n° 339, 2005, p. 151-154, en ligne sur Persée : <www.persee.fr/doc/ahrf_0003-4436_2005_num_339_1_2757>.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thierry Roquincourt, « Association pour l’étude de la colonisation européenne (APECE, 1750-1850) »Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, 159 | 2024, 125-127.

Référence électronique

Thierry Roquincourt, « Association pour l’étude de la colonisation européenne (APECE, 1750-1850) »Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique [En ligne], 159 | 2024, mis en ligne le 02 avril 2024, consulté le 25 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/chrhc/23353 ; DOI : https://doi.org/10.4000/chrhc.23353

Haut de page

Auteur

Thierry Roquincourt

secrétaire de l’APECE

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search