Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 23, n°2ArticlesPolicemen in the Dock

Articles

Policemen in the Dock

Criminal Prosecution of Police Personnel in Wilhelmine Prussia
Anja Johansen
p. 51-75

Résumés

Les statistiques du ministère de la Justice prussien de 1902 à 1905 montrent que les tribunaux pénaux y ont beaucoup poursuivi et condamné des agents de police, à la fois par comparaison avec les données d’alors pour Londres et pour la France, ainsi que par rapport aux taux de poursuites dans de nombreux pays occidentaux du XXIe siècle. Ces conclusions appellent à réviser les interprétations des observateurs de l’époque, ainsi que des historiens de la Prusse de Guillaume II. Cet article a trois objectifs principaux. Premièrement, donner autant d’éléments que possible sur les affaires qui ont donné lieu à des poursuites, ainsi que sur les policiers qui ont été poursuivis et sur les peines prononcées. Deuxièmement, examiner les dynamiques du système de justice pénale, ainsi que le contexte institutionnel et culturel dans lequel les procureurs et les juges prussiens ont opéré. Troisièmement, explorer l’implication plus large de ces décisions de justice dans le contexte des préoccupations du public concernant les fautes professionnelles de la police, en particulier la pression de l’opposition des libéraux de gauche et des sociaux-démocrates, pour une plus grande responsabilité de la police devant la loi.

Haut de page

Notes de l’auteur

The author wishes to thank Klaus Weinhauer, Karl Härter, Herbert Reinke and Murray Frame for their constructive criticism and helpful suggestions in the development of this article.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mars 2022.

Plan

Introduction
“Blind in the right eye”? Interpretations of the Prussian judiciary
Public debates on police brutality and the organisation of support for victims
Prussian rates of prosecution in context
The twisted road to criminal prosecution: an elimination process in four stages
The role of the public prosecutor and the judiciary
The policemen on trial: regional distribution and rank
Sentencing practices
Systemic undermining of court sentencing
Conclusions

Aperçu du texte

Introduction

In September 1902, the Prussian Justice Minister Karl Heinrich Schönstedt sent a request to all senior prosecutors (Oberstaatsanwälte) asking them how many police employees had been prosecuted and convicted at the criminal courts (Landgerichte) for violence and illegal arrests. The request included all types of policemen: full-time personnel from the Schutzmannschaft, the Gendarmerie and municipal police forces, as well as part-time personnel (night watchmen, Hilfspolizei, Polizeidiener). The figures resulting from this and similar requests in subsequent years are astonishing: 556 prosecutions between 1899 and 1905, leading to 400 convictions, just for acts of violence and illegal arrests. These figures are high, not only compared to Victorian/Edwardian Britain and the French Third Republic, but also by 21st century standards.

The high rates of prosecutions of police personnel happened despite police having clear interests in avoiding trial in open court, with judges over...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anja Johansen, « Policemen in the Dock »Crime, Histoire & Sociétés / Crime, History & Societies, vol. 23, n°2 | 2019, 51-75.

Référence électronique

Anja Johansen, « Policemen in the Dock »Crime, Histoire & Sociétés / Crime, History & Societies [En ligne], vol. 23, n°2 | 2019, mis en ligne le 30 mars 2022, consulté le 16 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/chs/2504 ; DOI : https://doi.org/10.4000/chs.2504

Haut de page

Auteur

Anja Johansen

School of Humanities
University of Dundee (UK)
a.m.johansen[at]dundee.ac.uk

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Droz

Haut de page
  • Logo The International Association for the History of Crime and Criminal Justice
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search