Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 25, n°1Prix Herman Diederiks/Herman Died...Distance and proximity

Prix Herman Diederiks/Herman Diederiks Prize

Distance and proximity

Interpersonal Relations Between Pupils and Educators in the Belgian Reform School of Mol (1927-1960)
Laura Nys
p. 5-28

Résumés

Cet article se concentre sur les relations interpersonnelles entre les membres du personnel et les jeunes délinquants détenus dans l’école de bienfaisance de Mol, une institution disciplinaire en Belgique, entre 1927 et 1960. Si la recherche historique fournit une connaissance approfondie de l’histoire des techniques disciplinaires, des pratiques coercitives et de la résistance subtile des détenus, elle n’aborde pas le spectre plus large des interactions sociales qui coexistent avec la coercition formelle. Cet article soutient que, parallèlement aux pratiques coercitives, une multiplicité d’interactions sociales se déroulaient entre les murs de la maison de correction. Les documents personnels des élèves et des éducateurs donnent un aperçu des micro-interactions entre les membres du personnel et les détenus. Les premières sections décrivent la coexistence de différents styles pédagogiques parmi les membres du personnel, en fonction de leur fonction dans la maison de correction et de l’époque. La section suivante illustre la manière dont les élèves contestent le comportement de leurs éducateurs, notamment en ce qui concerne l’autocontrainte. Enfin, il est question de l’équilibre entre les interactions en face à face et épistolaires dans la relation entre les élèves et le directeur, pendant et après la détention. Si cet article ne nie pas la nature violente des relations carcérales, il cherche à montrer que, pour aborder la complexité des relations carcérales, il est nécessaire de reconnaître la coexistence de multiples modes d’interactions, leur nature et leurs évolutions dans le temps.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2023.

Plan

Sources and methods
Situating the staff members in the state reformatory of mol
Fernand & Mr. W.: violence and proximity
Remy and Mr. A. in the workshop smoking breaks and obscene humour
Auguste, Mr. P. and transgressing the rule of self-constraint
“Mr. Director”: authority, proximity and physical distance
Post-penitentiary correspondence: authority and physical distance reconsidered
Conclusion

Aperçu du texte

Throughout the nineteenth and twentieth centuries, thousands of minors were sentenced to periods of detention in juvenile reformatories, in an effort to transform problematic youngsters into obedient and respectable citizens. This ramified network of institutions began in the second half of the nineteenth century, when the penal policy in many Western-European countries was oriented towards an ever-growing classification of imprisoned criminals, separating not only women from men, but also juvenile delinquents from adults. As in other western countries, the Belgian juvenile justice system witnessed profound changes in the early twentieth century. The Child Protection Act of 1912 removed juvenile delinquency from the regular penal justice system and installed an autonomous Juvenile Court. This Court, modelled after the pioneering example of Chicago, was chaired by an independent Children’s Judge who was assisted by probation officers and scientific experts. The juvenile justice syste...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laura Nys, « Distance and proximity »Crime, Histoire & Sociétés / Crime, History & Societies, vol. 25, n°1 | 2021, 5-28.

Référence électronique

Laura Nys, « Distance and proximity »Crime, Histoire & Sociétés / Crime, History & Societies [En ligne], vol. 25, n°1 | 2021, mis en ligne le 05 août 2023, consulté le 21 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/chs/2870 ; DOI : https://doi.org/10.4000/chs.2870

Haut de page

Auteur

Laura Nys

Hankuk University of Foreign Studies, Seoul, South Korea
(Department of Dutch) & Ghent University, Belgium (Department of History)
laura.nys.hufs[at]gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Droz

Haut de page
  • Logo The International Association for the History of Crime and Criminal Justice
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search