Navigation – Plan du site

25 | 2017
Cinéma colombien. Caliwood

Cinéma colombien Caliwood
Informations sur cette image
21 × 29,7 cm - 192 p.
ISBN 978-2-8107-0500-9

Cette année, plongez dans l'univers du cinéma colombien et plus particulièrement celui de Cali, cette ville « lumineuse et chaude toute l'année, (…) près d'une chaîne de montagnes qui la sépare du Pacifique et par où entre la brise qui atténue la chaleur à la tombée de la nuit » (Ramiro Arbeláez). Une ville de cinéma, qui a vu naître de nombreux talents d'hier à aujourd'hui. Des liens entre Cinélatino, Rencontres de Toulouse et le monde du cinéma caleño (de Cali) ont été tissés depuis longtemps. Nous avons laissé aux mains des gens de cinéma de Cali eux-mêmes le soin de penser le rôle de cette ville dans le cinéma. Ramiro Arbeláez ouvre la revue par cette réflexion. Suivent de nombreux entretiens inédits : Luis Ospina, réalisateur phare du Groupe de Cali ; les sœurs Elsa et María Vasquez, qui témoignent et interrogent la place des femmes dans ce même groupe ; et celles et ceux qui font le cinéma de Cali d'aujourd'hui : Óscar Ruiz Navia et Gerylee Polanco au sujet de leur boîte de production Contravía Films ; les réalisateurs du film Siembra, Ángela Osorio et Santiago Lozano. Nous proposons également un extrait du scénario de La Terre et l'ombre de César Acevedo qui a connu un succès international retentissant en 2016.
Pour élargir, nous abordons le cinéma colombien dans son ensemble, en proposant des panoramas, des entretiens, des analyses des politiques culturelles dédiées au cinéma en Colombie, des analyses de films, une approche de la place du conflit armé dans le cinéma colombien.
Un numéro d'une grande richesse, aux pages abondamment illustrées, à vous procurer sans tarder !

  • Logo Presses universitaires du Midi
  • OpenEdition Journals