Navigation – Plan du site

Présentation

C’est en mars 1992 que l’ARCALT (Association des Rencontres des Cinémas d’Amérique Latine) fonde une revue annuelle intitulée « Cinémas d’Amérique Latine », unique en Europe.

La revue fut créée à l’initiative de Paulo Antonio Paranagua, historien reconnu des cinémas d’Amérique Latine, qui en a été le rédacteur en chef jusqu’en 1994. Elle rend compte de l’actualité et de la mémoire des cinématographies latino-américaines à travers d‘articles analytiques. La Revue est éditée en version trilingue à partir de 1997, espagnol-français ou portugais-français, pour une plus large diffusion. Les auteurs des articles sont pour l’essentiel des latino-américains, critiques de cinéma, historiens du cinéma, universitaires, cinéastes… Elle a reçu le soutien du Centre National du Livre de 1999 à 2013.

Dernier numéro en ligne
27 | 2019
La Flor / Écrire sur le cinéma / Renouveau du cinéma cubain

Le dossier principal de ce numéro est dédié à une réflexion autour de la notion « Écrire le cinéma » : écrire, penser et questionner les films, les filmographies et les cinématographies en Amérique latine. Il s’interroge sur la place et le rôle de la critique dans l’histoire du cinéma latino-américain, plus particulièrement au Chili et en Colombie. Il s’intéresse également à un des premiers critiques de cinéma péruvien, et termine sur le dernier ouvrage de José Carlos Avellar, véritable réflexion sur le cinéma.

Ce numéro propose par ailleurs un dossier conséquent sur le film événement de cette année, La Flor, de Mariano Llinás, un film argentin de près de 14 h qui fera date dans l’histoire du cinéma.

Enfin, il suit les pas des focus du festival Cinélatino 2019, avec un article dédié au renouveau du cinéma cubain et à sa production indépendante, et un autre proposant un historique du cinéma d’animation brésilien, aujourd’hui en plein essor.

  • Logo Presses universitaires du Midi
  • OpenEdition Journals