Skip to navigation – Site map

HomeIssues68Esclavage, créolisation et consti...

Esclavage, créolisation et constitution des identités en Afrique de l’Ouest : le cas des Agudàs du Bénin

Slavery, creolisation, and the constitution of identities in West Africa: The case of the Agudàs of Benin
Samuel Lempereur and João De Athayde
p. 47-71

Abstracts

The Agudas are a community of Afro-Brazilian origin established in the wake of both Atlantic and domestic slavery. This article shows how the identity of this community is multiple and sometimes paradoxical, and how it evolves according to people’s status, their family histories, and conceptions of the time (globalisation, post-colonial identity claims, etc.). It highlights two main foundations of this identity construction: the link with the Bourian, a masquerade of Brazilian origin; and the relationship with slavery

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2023.
Read it

Outline

Les Agudàs : une communauté aux identités multiples
La recherche des « racines brésiliennes » : les distinctions sociales au sein de la bourian
Après le retour du Brésil : la quête identitaire d’une Afrique authentique
Blancs, Noirs, Créoles : une identité pigmentaire entre biologie et construction sociale
Conclusion : l’identité agudà et le paradoxe de la « double conscience diasporique »

Text / first lines

Le 13 janvier 2015, nous étions en train de mener quelques entretiens en commun à Ouidah. En sortant du palais Houhoué, la maison du Dagbo Hounon, considéré à Ouidah comme le « chef suprême » du vodun, nous avons salué un groupe de jeunes dont nous connaissions quelques têtes. Soudainement, parce que l’un d’entre eux nous a demandé ce que nous faisions à Ouidah, nous nous sommes retrouvés pris dans un débat sur l’esclavage et la traite atlantiques. Ce groupe de jeunes adultes (la petite vingtaine environ) était particulièrement vindicatif quant au rôle des Agudàs dans celle-ci :

- Il y a des Africains, des Ouidaniers que les Blancs ont jetés en mer, vivants.
- Vous n’avez pas vu là-bas ?
- (João) Il y a eu ça ?
- Vous n’avez pas entendu l’histoire ? [...]
- C’est les Agudàs …
- Qui ont jeté nos frères !
- Qui ont jeté les Africains dans la mer, nos frères !
- Si tu es fatigué, tu ne peux plus résister, [...]on te jetait à la mer
- (João) On te jette en mer…ah, pourquoi ?
- Mais ceux qui étaie...

Top of page

References

Bibliographical reference

Samuel Lempereur and João De Athayde, “Esclavage, créolisation et constitution des identités en Afrique de l’Ouest : le cas des Agudàs du Bénin”Civilisations, 68 | 2019, 47-71.

Electronic reference

Samuel Lempereur and João De Athayde, “Esclavage, créolisation et constitution des identités en Afrique de l’Ouest : le cas des Agudàs du Bénin”Civilisations [Online], 68 | 2019, Online since 01 January 2023, connection on 06 December 2021. URL: http://journals.openedition.org/civilisations/5248; DOI: https://doi.org/10.4000/civilisations.5248

Top of page

About the authors

Samuel Lempereur

Samuel Lempereur est doctorant et collaborateur scientifique au Laboratoire d’anthropologie des mondes contemporains (LAMC) à l’Université libre de Bruxelles (ULB). Sa recherche doctorale porte sur la persistance des effets de l’esclavage domestique précolonial au Bénin. Il s’intéresse tout particulièrement aux mémoires familiales intimes à la parenté, ainsi qu’au changement social au prisme des questions liées à l’esclavage. [Laboratoire d’anthropologie des mondes contemporains (LAMC), Université libre de Bruxelles, avenue F. Roosevelt 50, CP 124, 1050 Bruxelles, Belgique] – Samuel.Lempereur[at]ulb.be

João De Athayde

João De Athayde est docteur en anthropologie (2018) et chercheur affilié à l’Institut des mondes africains (IMAF). Ses recherches portent sur l’identité, les fêtes populaires, le sacré et la circulation dans le contexte des héritages liés à la traite négrière transatlantique, dans un regard comparatif entre le Bénin, le Togo, le Brésil et le Portugal. Sa thèse de doctorat, intitulée « Bourian ou la danse des maîtres. Circulations et enjeux identitaires des Agudàs, les Brésiliens du Bénin » a été soutenue en 2018 à Aix-Marseille Université. [Institut des mondes africains (IMAF), Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme, 5 rue du Château de l’Horloge, 13094 Aix-en-Provence cedex 2, France] – deathayde1[at]hotmail.com

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Université libre de Bruxelles
  • Logo Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Logo Institut de Sociologie
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search