Navigation – Plan du site

AccueilNuméros69Special IssueCivilising urban public space: An...

Special Issue

Civilising urban public space: An analysis of ideology and governance strategies

Civilisation de l’espace public urbain. Une analyse de l’idéologie et des stratégies de gouvernance
Ryanne Flock
p. 33-60

Résumés

Dans cet article, je me penche sur l’histoire et le développement de la gouvernance des espaces publics en prenant comme cas d’étude la métropole du sud de la Chine, Canton (Guangzhou). Je propose en premier lieu un panorama historique du discours sur la modernisation, le processus de « civilisation » des citadins et les espaces publics urbains pendant la période républicaine. Ensuite, j’apporte un éclairage sur l’intérêt croissant du gouvernement chinois pour les espaces publics du quotidien depuis les réformes des années 1980 et dans le contexte spécifique de la campagne de « construction de la civilisation spirituelle ». Cette campagne de travail idéologique a été réinterprétée sous la forme d’une campagne de développement urbain visant à nettoyer les rues de Canton et à produire des comportements appropriés. Au vingt-et-unième siècle, cette campagne a abouti au concours de la « Ville civilisée nationale » dont l’objectif est de générer des profits à la fois économiques et politiques. Cet article met au jour l’intersection entre le discours de civilisation et la prétention au pouvoir du Parti communiste, et la façon dont l’espace public est développé comme un espace d’éducation et de représentation pour conduire la Chine sur la voie de la modernité.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Methodology
Wenming and urban public space
Wenming vs. dirt, chaos and deficiencies
Wenming in times of re-ideologisation
Understanding wenming as an urban development campaign
Enforcing wenming in everyday life
Public space as a space of everyday education
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Every time I am in China, I am surprised by the ubiquitous instructional posters, signs, plates and announcements in public space. They tell me how to behave, how to take the elevator, the metro, the bus, to respect the traffic lights, to be quiet in the library, to greet and say “thank you” in social interactions. Most of these rules make sense. However, sometimes I feel like a child who is constantly being reprimanded by its parents. Moreover, there is a technological update: new programmes such as the “social credit system” are being launched experimentally in several cities. A growing number of security cameras, combined with facial recognition software, are connected with smartphone apps, big data and governmental dossiers. The intent once again is to guide and to control social interactions in public. While Western scholars and political activists are sceptical and even predict an Orwellian future (Human Rights Watch 2020; Ohlberg et al. 2017), Chinese state actors...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ryanne Flock, « Civilising urban public space: An analysis of ideology and governance strategies »Civilisations, 69 | 2020, 33-60.

Référence électronique

Ryanne Flock, « Civilising urban public space: An analysis of ideology and governance strategies »Civilisations [En ligne], 69 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 28 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/civilisations/5728 ; DOI : https://doi.org/10.4000/civilisations.5728

Haut de page

Auteur

Ryanne Flock

Ryanne Flock a postdoctoral researcher from the institute of Chinese Studies at Free University Berlin. Her research interest concentrates on China and its contemporary processes of modernisation and urbanisation, mechanisms of exclusion and the reciprocity of space and society. In her doctoral dissertation project, she examined “The social production of urban public space in reform Guangzhou: Appropriation and negotiation processes between ‘Vagabonds’ and the local State”. [Institut für Chinastudien, Freie Universität Berlin, Fabeckstr. 23-25, 14195 Berlin, Germany | ryanne.flock[at]fu-berlin.de].

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université libre de Bruxelles
  • Logo Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Logo Institut de Sociologie
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search