Navigation – Plan du site

AccueilNuméros69VariaEthnologie et littérature. George...

Varia

Ethnologie et littérature. Georges Bataille, lecteur de Lévi-Strauss (Tristes tropiques)

Ethnology and literature. Georges Bataille, reader of Levi-Strauss (Tristes tropiques)
Gérard Toffin
p. 217-235

Résumés

Dans un article publié en 1956 dans la revue Critique, Georges Bataille salue la parution de Tristes tropiques de Lévi-Strauss. Selon lui, le principal mérite de l’ouvrage est de dépasser l’écriture scientifique pour adopter un registre littéraire oscillant entre narration et réflexion. Les questions qui y sont abordées, écrit-il, transcendent l’ethnographie pour s’ouvrir sur l’expérience du terrain qui est une « recherche sans limite » nous mettant personnellement en cause. Bataille relève également dans Tristes tropiques les nombreux passages consacrés à la religion, un domaine pour lui fondamental qui recèle la part fantasmatique de l’être humain. Le présent essai souligne les références opposées des deux auteurs : Bataille s’inscrit dans la littérature, un domaine qu’il décrit comme irréductible, ayant des accointances avec le mal ; malgré la forme hybride de Tristes tropiques et quelques excursus purement littéraires, Lévi-Strauss se situe, lui, avant tout dans la science, un autre métalangage. L’auteur des Larmes d’Eros se montre par ailleurs peu sensible à la confrontation décrite par Lévi-Strauss entre deux civilisations, l’une de dominants, l’autre de dominés, et aux menaces que fait peser la première sur les Indiens d’Amazonie.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Un livre polyphonique, mais de facture littéraire
Littérature et ethnologie
Religion et pensée symbolique
Une structure initiatique
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

« La vie humaine est une expérience à mener le plus loin possible », Georges Bataille (1973 : 145).

Le texte ethnographique ou ethnologique est tendu entre au moins trois options opposées. Il y a d’abord, bien sûr, le souci scientifique qui s’inscrit au-delà des particularismes, des situations contingentes, des idiomes spécifiques à chaque culture. L’auteur y expose ses recherches dans une écriture préétablie, académique, savante ; il en tire des conséquences au regard de la discipline qu’il a élue. L’ethnologue peut aussi s’affranchir de ces canons scientifiques dominants et opter pour une écriture plus vivante, dialoguée par endroits, qui entre au plus près dans la vie intime d’un groupe ethnique. Georges Condominas, dans Nous avons mangé la forêt (1957), et nombre d’auteurs américains, tel Oscar Lewis (par exemple dans The children of Sanchez : Autobiography of a Mexican family (1961)), choisirent ainsi une approche plus qualitative, mettant en scène des personnages. I...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gérard Toffin, « Ethnologie et littérature. Georges Bataille, lecteur de Lévi-Strauss (Tristes tropiques) »Civilisations, 69 | 2020, 217-235.

Référence électronique

Gérard Toffin, « Ethnologie et littérature. Georges Bataille, lecteur de Lévi-Strauss (Tristes tropiques) »Civilisations [En ligne], 69 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 28 novembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/civilisations/6024 ; DOI : https://doi.org/10.4000/civilisations.6024

Haut de page

Auteur

Gérard Toffin

Gérard Toffin is ethnologist and emeritus research director at the National Centre for Scientific Research (CNRS) in Paris (France). He is a specialist in Himalayan cultures, particularly the Newar of the Kathmandu valley. He also conducts research on the history of ethnology, the relationship between ethnology and literature, as well as the religious dances and theatres of Asia. He has recently published Imagination and Realities (2016), and “L’imaginaire du carnaval”, in Daniel Fabre (ed.2021) L’arpenteur des écarts. [gchtoffin[at]orange.fr]

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Université libre de Bruxelles
  • Logo Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Logo Institut de Sociologie
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search