Skip to navigation – Site map
Dossier

Danser avec le sexe. Érotisme et exotisme dans la réception parisienne du tango (1907-1914)

Dancing with le sexe: eroticism and exoticism in the Parisian experience of tango (1907-1914)
Rafael Mandressi
p. 87-110

Abstracts

In the years leading up to World War I, Paris served as the epicentre for the international dissemination of the tango: the city’s aristocratic and high society furnished a privileged space for the tango’s social endorsement. The ensuing dance craze known as “tangomania” gave way to a great polemic opposing partisans and adversaries of this new foreign dance with its troubling sexual overtones. In any case, this is how the tango was perceived by many of its contemporaries – at the crossroads between two principal qualities that marked its reception: eroticism and exoticism. These two aspects are, in fact, explicitly intertwined. This article investigates how the construction of the public image of the tango in Paris rendered feasible the (re)appropriation of the tango well beyond the French capital and ensured its long posterity that, in many respects, still pertains today.

Top of page

Excerpt

Outline

Les premiers pas
Le « frottement » des corps
L’« état civil » du tango
Le retour

First lines

« Pour danser ça, ne faut-il pas être couché ? » Voilà, d’après Gabriel-Louis Pringué (1885-1965), chroniqueur de la haute société parisienne de la première moitié du xxe siècle, ce que la comtesse Mélanie de Portalès aurait murmuré à l’oreille de « l’académicien distingué » qui se trouvait à côté d’elle, alors que devant eux un couple s’essayait au tango.

L’anecdote n’est peut-être pas véridique, mais elle traduit en tout cas un des aspects qui ont marqué la première réception européenne du tango, dans les années immédiatement antérieures à la Première Guerre mondiale : le caractère fortement sexuel associé à cette danse étrangère. L’épisode raconté par Pringué témoigne aussi du lieu, à la fois géographique et social, où le tango fut d’abord et principalement accueilli : Paris, ses milieux aristocratiques et grand-bourgeois, qui furent le foyer d’irradiation de la découverte de la « nouvelle danse » et de l’engouement qu’elle suscita dans d’autres grandes villes, en Europe et aux Ét...

Top of page

References

Bibliographical reference

Rafael Mandressi, « Danser avec le sexe. Érotisme et exotisme dans la réception parisienne du tango (1907-1914) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [Online], 46 | 2017, 46 | 2017, 87-110.

Electronic reference

Rafael Mandressi, « Danser avec le sexe. Érotisme et exotisme dans la réception parisienne du tango (1907-1914) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [Online], 46 | 2017, Online since 01 December 2020, connection on 19 December 2018. URL : http://journals.openedition.org/clio/13713 ; DOI : 10.4000/clio.13713

Top of page

About the author

Rafael Mandressi

Mandressi Rafael est historien, chargé de recherche au CNRS, et directeur du Centre Alexandre-Koyré d’histoire des sciences et des techniques. Ses travaux concernent notamment l’histoire de la médecine, des médecins et du corps dans l’Europe moderne. Les thèmes principaux de ses recherches dans ce domaine sont l’histoire de l’anatomie, les images médicales, et la place de la médecine dans l’économie des savoirs dans la première modernité européenne. Il a également travaillé sur les relations entre science et performance, ainsi que sur les usages des neurosciences contemporaines en sciences sociales. Il a publié Le Regard de l’anatomiste : dissections et invention du corps en Occident (Paris, Seuil, 2003 ; trad. esp. : Mexico, Universidad Iberoamericana, 2011), dirigé Figures de la preuve (Paris, Seuil, 2009) et codirigé, avec Wolf Feuerhahn, Les Sciences de l’homme à l’âge du neurone (Revue d’histoire des sciences humaines, n°25, 2011). Il est par ailleurs l’auteur de plusieurs dizaines d’articles et de chapitres d’ouvrages collectifs, et prépare actuellement un ouvrage sur la diffusion internationale du tango au début du xxe siècle. Contact : rafael.mandressi@cnrs.fr

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page