Skip to navigation – Site map

HomeNuméros46Regards complémentairesEntre Mars et Vénus. Le genre de ...

Regards complémentaires

Entre Mars et Vénus. Le genre de la danse en Italie au xve siècle

Between Mars and Venus: genre of dance among the Italian dance-masters of 15th century
Ludmila Acone
p. 135-148

Abstracts

In the 15th century Italian courts, dance and combat, essential aspects of education for the nobility, helped define behavioural codes for both women and men. Quattrocento dance masters constructed and defined the theory and practice of an elite dance culture by producing a discourse compliant with political, social and gendered norms. Guglielmo Ebreo’s writing, for example, defines precise roles for dancing women and men. Antonio Cornazzano, a military man, poet and humanist, expresses his vision of propriety via a general concept of gender complementarity. Through the intervention of these dancing masters, the “virile” values attributed to masculinity took center stage in the evolution of court life. Techniques of the body represented both a reality and a form of political discourse in which the masculine and the feminine were embodied according to the models of Mars and of Venus, two elements of the Concordia discors, in which women trained to dance and men trained to fight.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2022.
Read it

Outline

La danse, un fondement de l’éducation des nobles
Esthétique de la danse noble et comportement féminin
Guillaume le Juif, le Capitulum Regulare Mulieris
Cornazzano, de la danse à la guerre
Harmonie et concordia discors
Triomphe de Vénus

First lines

E poi venghino incontro l’una all’altro con un passo doppio
Guillaume le Juif

Ainsi Laurent de Médicis décrit-il dans sa chorégraphie Venus, la rencontre entre l’homme et la femme. La danse, cet exercice assez noble pour qu’il nous en ait laissé deux chorégraphies, cette scientia liberale comme la décrit le maître à danser Domenico da Piacenza, célèbre la rencontre entre homme et femme qui s’exprime également dans les représentations de Mars et Vénus omniprésentes dans l’expression artistique du Quattrocento. Avec l’organisation et la théorisation de la danse noble dans l’Italie du xve siècle, les fondements de la danse, son exécution et sa pratique font l’objet d’une analyse méthodique fondée sur une théorie du mouvement et sur la définition d’une bienséance alliant la technique et les codes du cérémonial des cours. Parallèlement à un effort de formalisation technique et pédagogique, les maîtres à danser du Quattrocento définissent des comportements fortement genrés où hommes et femm...

Top of page

References

Bibliographical reference

Ludmila Acone, « Entre Mars et Vénus. Le genre de la danse en Italie au xve siècle », Clio. Femmes, Genre, Histoire [Online], 46 | 2017, 46 | 2017, 135-148.

Electronic reference

Ludmila Acone, « Entre Mars et Vénus. Le genre de la danse en Italie au xve siècle », Clio. Femmes, Genre, Histoire [Online], 46 | 2017, Online since 01 December 2020, connection on 21 January 2021. URL : http://journals.openedition.org/clio/13736 ; DOI : https://doi.org/10.4000/clio.13736

Top of page

About the author

Ludmila Acone

Acone Ludmila est docteure en histoire médiévale, chercheuse associée au LAMOP (Université Paris 1) et professeure d’histoire-géographie. Elle a soutenu en 2013 une thèse intitulée « Théorie et pratique sociale de la danse noble en Italie Centro-septentrionale au xve siècle » à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de M. Jean-Philippe Genet, en co-tutelle avec l’Università Cattolica del Sacro Cuore de Milan, sous la direction de Mme Paola Ventrone. Ses recherches sont à l’interface de la création artistique, de ses contenus et de ses modalités et de l’analyse de ses acteurs sociaux et politiques. Elles portent en particulier sur le rôle des gestes et des attitudes corporelles dans la société médiévale et la danse comme rituel de cours et de célébration civique et/ou religieuse. Dans ce cadre elle s’intéresse également à l’émergence des disciplines du corps, leurs substrats théoriques, leur codification et leurs normes et leur rôle de vecteurs de communication corporelle. Contact : ludmila.acone@sfr.fr

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search