Navigation – Plan du site
Portrait

Danièle-Djamila Amrane-Minne (1939-2017), Moudjahida et historienne des moudjahidates

Jacqueline Martin
p. 215-219

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Danièle-Djamila Minne-Amrane, née à Neuilly-sur-Seine le 13 août 1939, est décédée à Alger le 11 février dernier. Son père, Pierre Minne, professeur de philosophie, ancien résistant puis militant anticolonial au Sénégal, en est expulsé en 1947. Il s’installe alors en Algérie, dans la campagne de Tlemcen où sa femme, Jacqueline Netter, allait devenir institutrice. Après son divorce, cette dernière se remarie avec Abdelkader Guerroudj et tous deux militent au PCA (parti communiste algérien). Danièle suit sa mère dans son travail militant dans les campagnes environnantes où elle découvre « les différences flagrantes, énormes, entre Algériens misérables et Européens largement à leur aise », ce qui la « choque profondément ». « Je ne comprenais pas comment ça pouvait être possible », ajoute-t-elle rétrospectivement.

Engagés dans l’insurrection de novembre 1954, ses parents sont visés, en mai 1955, par un avis d'expulsion du préfet d’Oran mais peuvent s’installer à Alger en janvier 1956. ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacqueline Martin, « Danièle-Djamila Amrane-Minne (1939-2017), Moudjahida et historienne des moudjahidates », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 46 | 2017, 46 | 2017, 215-219.

Référence électronique

Jacqueline Martin, « Danièle-Djamila Amrane-Minne (1939-2017), Moudjahida et historienne des moudjahidates », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 46 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 24 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/clio/13782

Haut de page

Auteur

Jacqueline Martin

Martin Jacqueline est Maîtresse de conférences retraitée à l’université Toulouse-Jean Jaurès, collègue et amie de Djamila.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page