Navigation – Plan du site
Dossier

Les infirmières au service du nouvel État bulgare (1878-1941)

Nursing the Newborn Nation-State: the changing circumstances of the nursing profession in Bulgaria (1878-1941)
Evguenia Davidova
Traduction de Sylvie Kandé
p. 111-132

Résumés

Cet article analyse la professionnalisation progressive des infirmières en Bulgarie. Dans le contexte des profondes transformations sociales de l’espace post-ottoman, l’histoire des infirmières permet d’explorer en termes de genre les relations entre santé publique, processus de construction de l’État et institutions civiques. Deux phases caractérisent cette histoire correspondant aux évolutions du nationalisme de l’État bulgare et de l’intervention des organisations internationales. Dans les années où l’État se développe militairement (1878-1918), les infirmières sont marginales dans la société, tandis que dans la période de l’entre-deux-guerres, le service de santé publique joue un rôle clé dans le discours de réforme sociale ; et le statut des infirmières passe d’une occupation de femmes pauvres à une profession de femmes de la classe moyenne. Malgré ces changements, cet article démontre une continuité notable de la perception et de la pratique des infirmières soumises à des régimes de genre (néo-)traditionalistes.

Haut de page

Notes de la rédaction

Traduction de l’anglais par Sylvie Kandé

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Santé publique et militarisation (1878-1941)
Les modèles civique, quasi-religieux et monarchique de formation des infirmières
Infirmières de chevet et devoirs hospitaliers (1900-1918)
Infirmières de la santé publique et devoirs nationaux (1918-1941)

Aperçu du texte

L’histoire moderne de la Bulgarie est marquée par de profonds changements sociaux, au nombre desquels figure la création d’un État et d’une nation. Comme dans les autres États post-ottomans des Balkans, les changements en matière d’économie, de politique, de société et de culture, entrepris au nom de la modernisation, reposent souvent sur des mesures concertées de dés-ottomanisation et de mise à distance du passé récent. De ce point de vue, la profession d’infirmière est un prisme utile pour mener une analyse genrée du lien entre nationalisme d’État, émergence de la classe moyenne et développement des institutions civiques. Au départ, ce sont les besoins militaires de l’État « nouveau-né » qui ont forgé la profession d’infirmière (comme les autres professions de la santé). Vue comme une occupation à vocation féminine, elle se voit cependant accorder une priorité moindre par rapport à l’instruction militaire ; d’ailleurs, ce sont des associations bénévoles telles que la Société bulga...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Evguenia Davidova, « Les infirmières au service du nouvel État bulgare (1878-1941) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 48 | 2018, 48 | 2018, 111-132.

Référence électronique

Evguenia Davidova, « Les infirmières au service du nouvel État bulgare (1878-1941) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 23 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/clio/15005 ; DOI : 10.4000/clio.15005

Haut de page

Auteur

Evguenia Davidova

Evguenia Davidova est professeure dans le département des « International and Global Studies » à l’université de Portland State (EU). Ses recherches portent sur le commerce, le nationalisme, le voyage et les pratiques médicales dans la période tardive ottomane et post-ottomane des Balkans. Elle est l’auteure de l’ouvrage suivant : Balkan Transitions to Modernity and Nation-States: through the eyes of three generations of merchants (1780s-1890s) (Brill, 2013). Elle a également dirigé le volume Wealth in the Ottoman and post-Ottoman Balkans: a socio-economic history (I.B. Tauris, 2016). evguenia@pdx.edu

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page