Navigation – Plan du site
Dossier

Quel féminisme sera le nôtre ? Repenser l’engagement des femmes dans l’Albanie post-ottomane

“Which feminism will be ours?” The women’s movement in post-ottoman interwar Albania
Nevila Pahumi
Traduction de Geneviève Knibiehler
p. 133-152

Résumés

L’article reconsidère le mouvement des femmes en Albanie dans l’entre-deux-guerres en partant de ses racines ottomanes et en l’examinant à travers la presse féministe de l’époque. En prenant en compte l’ensemble des activités des militantes protestantes formées par les Américains, les bureaucrates post-ottomans et les féministes de la région, j’interprète le mouvement des femmes comme un aspect de la modernité ottomane tardive et comme une initiative marquée par des circulations globales qui ont eu un impact dans la construction de la nation dans l’entre-deux-guerres. En commençant par une synthèse des activités des protestants dans la période tardive ottomane, l’article interroge ensuite la relation entre la bureaucratie post-ottomane et le mouvement des femmes de l’entre-deux-guerres. Enfin, il se termine par l’étude du magazine familial Shqiptarja (La femme albanaise). Soutenu par l’État, le magazine montre l’émergence d’un féminisme local conscient des enjeux globaux. Le féminisme en Albanie dans ces années se révèle ainsi bien plus riche et complexe que dans les travaux nationalistes existant. L’Albanie apparaît comme un espace post-ottoman qui se modernise selon ses propres enjeux avec des féministes capables de s’approprier de manière sélective les messages venant de l’extérieur.

Haut de page

Notes de la rédaction

Traduit de l’anglais par Geneviève Knibiehler

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Réseaux et influence protestante dans l’Albanie ottomane et post-ottomane
Le rôle de la bureaucratie post-ottomane
L’association Shqiptarja, un militantisme global

Aperçu du texte

L’engagement politique des femmes du monde albanophone émerge en 1908 dans la ville ottomane de Görice (Korçë), située sur l’actuelle frontière entre Grèce et Albanie, impulsé par les membres d’une mission protestante non-confessionnelle soutenue par les Américains. Leur association, Ylli i Mëngjezit [L’Étoile du matin], non seulement promeut l’enseignement de l’albanais, des arts ménagers et des soins maternels et infantiles, mais critique aussi la centralisation du pouvoir caractéristique de la fin de la période ottomane. Au cours des Guerres balkaniques et de la Première Guerre mondiale, le militantisme des femmes s’étend à d’autres villes, au nord et au sud, par le biais des secours et du soutien apportés aux combattants et aux réfugiés. C’est seulement au milieu des années 1920, cependant, qu’il prend une dimension nationale, au moment où l’Albanie consolide son indépendance politique. Les chercheurs locaux ont décrit l’activisme féminin, non sans raison, comme un phénomène de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nevila Pahumi, « Quel féminisme sera le nôtre ? Repenser l’engagement des femmes dans l’Albanie post-ottomane », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 48 | 2018, 48 | 2018, 133-152.

Référence électronique

Nevila Pahumi, « Quel féminisme sera le nôtre ? Repenser l’engagement des femmes dans l’Albanie post-ottomane », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 24 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/clio/15039 ; DOI : 10.4000/clio.15039

Haut de page

Auteur

Nevila Pahumi

Nevila Pahumi est une « research fellow » à l’University College de Londres. Ses recherches portent sur le croisement du genre, de la religion et du nationalisme dans l’Europe du Sud-Est aux xixe et xxe siècles. Elle travaille actuellement sur un manuscrit qui étudie l’impact du protestantisme américain en Europe de l’Est et elle est l’auteure d’un article à paraître dans le Journal of Modern Greek Studies sur les effets du protestantisme américain sur les politiques en Europe du Sud-Est à la fin de la période ottomane. nevila.pahumi@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page