Navigation – Plan du site
Varia

Un demi-siècle d’héroïnes de séries étatsuniennes. Conditions d’émergence et imaginaires féministes

Heroines in American Series. Conditions of emergence and feminist imaginaries since the 1950s
Céline Morin
p. 243-261

Résumés

L’image des femmes dans les séries télévisées aux États-Unis a tellement été marquée par la sexualité libérée, le langage cru, les solidarités féminines et les introspections existentielles de Sex and the City et, dans une moindre mesure, d’Ally McBeal, que les séries antérieures pourraient, par un effet d’écrasement, apparaître comme une simple protohistoire de ces productions télévisuelles, et les séries suivantes comme des queues de comète. Pourtant, dès les années 1950, des politiques antisexistes affleurent, qui ne sont pas seulement les germes annonciateurs des futures héroïnes, mais qui sont à la fois des médiatrices des agencements politiques de leur époque et de puissantes matrices des héroïnes libérées (mais angoissées) des années 1990. Critiques des politiques du care, du plafond de verre, des doubles standards d’un côté, mais aussi métaphores sexuelles, solidarités féminines et troubles dans le genre de l’autre, forment les nœuds narratifs de ces séries que seule une perspective anachronique pourrait disqualifier.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Les revendications contradictoires des femmes au foyer (1950-1970)
Des héroïnes aux prises avec les idéaux familialistes
Le care dans les années 1950-1960, entre acceptation et rébellion
Corps et féminismes dans les séries des années 1970 au milieu des années 1990 
Les héroïnes d’action : une paradoxale réappropriation des corps
Femmes actives à la conquête de la sphère publique
Les féministes au foyer et la diffusion du féminisme radical

Aperçu du texte

L’image des femmes dans les séries télévisées aux États-Unis a tellement été marquée par la sexualité libérée, le langage cru, les solidarités féminines et les introspections existentielles de Sex and the City (1998-2004) et, dans une moindre mesure, d’Ally McBeal (1997-2002), que les séries antérieures pourraient, par un effet d’écrasement, apparaître comme une simple protohistoire de ces productions, et les séries suivantes comme des queues de comète. Pourtant, dès que les héros des séries télévisées deviennent des héroïnes, au début des années 1950, des politiques antisexistes affleurent qui annoncent les héroïnes libérées (mais angoissées) des années 1990. Critiques des politiques du care, des plafonds de verres, des doubles standards d’un côté, mais aussi métaphores sexuelles, solidarités féminines et troubles dans le genre de l’autre, forment les nœuds narratifs de ces séries que seule une perspective anachronique pourrait disqualifier.

Cet article se concentre sur l’histoire d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Morin, « Un demi-siècle d’héroïnes de séries étatsuniennes. Conditions d’émergence et imaginaires féministes », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 48 | 2018, 48 | 2018, 243-261.

Référence électronique

Céline Morin, « Un demi-siècle d’héroïnes de séries étatsuniennes. Conditions d’émergence et imaginaires féministes », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 48 | 2018, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 21 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/clio/15182 ; DOI : 10.4000/clio.15182

Haut de page

Auteur

Céline Morin

Céline Morin est maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’université Paris Nanterre, rattachée au laboratoire « Histoire des arts et des représentations » (HAR – EA4414). Ses recherches portent sur les politiques de représentation dans les médias de masse, et en particulier sur les interactions entre modèles amoureux et mouvements féministes à la télévision américaine depuis les années 1950. Elle a publié aux Presses universitaires François Rabelais un ouvrage intitulé Les Héroïnes de séries américaines. De Ma Sorcière bien-aimée à The Good Wife (2017). morin.celine@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page