Navigation – Plan du site
Documents

Le refus du travail de care ? Une fronde des doctoresses de la Protection maternelle et infantile en contexte colonial (Gold Coast, ca 1930)

Refusing to provide care? Protests by women doctors in the Maternal and Child Welfare Centres of the Gold Coast, c. 1930)
Anne Hugon
p. 167-179

Résumés

Cet article se propose d’analyser une source de l’administration coloniale en Gold Coast au début des années 1930. Rédigée par un responsable du Département médical, elle évoque le mécontentement d’une puis de plusieurs femmes médecins britanniques, affectées à des postes de Protection maternelle et infantile, c’est-à-dire une branche préventive de la médecine, qui les assigne à des tâches de care. Insatisfaites à la fois de leurs conditions de travail et de leurs salaires, ces doctoresses protestent par voie de pétition contre cette affectation systématique en PMI et défient ainsi le consensus de l’époque, qui veut que les femmes aient à la fois des compétences particulières et une vocation naturelle pour ce domaine.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Extraits d’une lettre du Dr Duff, Directeur des Services médicaux, au Secrétariat Colonial, Accra, 12 juillet 1932

[…] Miss Russell explique qu’elle n’a pas trouvé ses conditions de travail très satisfaisantes, ni ses perspectives professionnelles très attrayantes. Elle avait pourtant été clairement informée du fait qu’après sa nomination, son travail consisterait surtout en Protection maternelle et infantile. […] Elle a été nommée Doctoresse le 31 juillet 1929, est arrivée dans cette colonie à la mi-août et a été affectée au dispensaire pédiatrique de Kumasi. Le 29 septembre 1929, elle a écrit pour dire qu’elle préférerait un poste de médecine générale, plutôt qu’un poste en prévention maternelle ou en protection infantile. […] En avril 1930, elle s’est plainte au Directeur-adjoint des services médicaux chargé de la branche sanitaire d’avoir été placée sous son autorité sans être consultée ; elle ne souhaitait pas rester dans la branche sanitaire et demandait son transfert dans la b...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Hugon, « Le refus du travail de care ? Une fronde des doctoresses de la Protection maternelle et infantile en contexte colonial (Gold Coast, ca 1930) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 49 | 2019, 49 | 2019, 167-179.

Référence électronique

Anne Hugon, « Le refus du travail de care ? Une fronde des doctoresses de la Protection maternelle et infantile en contexte colonial (Gold Coast, ca 1930) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 49 | 2019, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 03 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/clio/16385 ; DOI : https://doi.org/10.4000/clio.16385

Haut de page

Auteur

Anne Hugon

Hugon Anne est maîtresse de conférences en histoire de l’Afrique contemporaine à l’université Paris 1 et membre de l’Institut des mondes africains. Spécialiste du Ghana, elle s’intéresse notamment à l’histoire des femmes et du genre en contexte colonial. Son HDR, soutenue en juin 2017, portait sur l’évolution de la maternité à l’époque coloniale au Ghana. Elle a édité Histoire des femmes en situation coloniale (Karthala, 2004) et s’apprête à publier La Maternité coloniale aux Presses universitaires de la Sorbonne (2019). anne.hugon@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page