Navigation – Plan du site

AccueilNuméros50VariaQuitter les siens. Mariage, migra...

Varia

Quitter les siens. Mariage, migration et genre au haut Moyen Âge

Leaving home: marriage, migration and gender in the Early Middle Ages
Emmanuelle Santinelli-Foltz
p. 249-273

Résumés

Les stratégies matrimoniales élitaires entraînent des migrations d’individus des deux sexes, non seulement du conjoint qui rejoint l’autre, mais aussi de toutes sortes de personnes de milieux sociaux différents qui l’accompagnent. Ces migrations ne touchent cependant pas de la même manière hommes et femmes, même si certains aspects présentent des points communs. Il s’agit donc de les analyser, en plaçant le genre au cœur de la réflexion. Elles seront envisagées, dans le royaume des Francs du haut Moyen Âge, d’abord en amont, pour comprendre comment elles sont décidées et réalisées, puis en aval, pour en saisir les conséquences en matière d’identité et d’intégration.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Décider, organiser et vivre les migrations liées aux stratégies matrimoniales
Des migrations plus souvent féminines que masculines
Des migrations en cortèges ostentatoires
Des séparations douloureuses ?
S’intégrer, en affirmant ou modifiant son identité
Mariage, cérémonie d’accueil ou rassemblement politique ?
L’intégration dans une nouvelle famille et une nouvelle patrie
Contrainte ou opportunité pour l’entourage ?

Aperçu du texte

[Le roi Chilpéric] ordonna de prendre de nombreux domestiques sur les domaines du fisc […] pour les envoyer avec sa fille [chez les Goths].

C’est ainsi que Grégoire, évêque de Tours (573-594), débute, dans ses Dix livres d’histoires, sa longue description du départ de la princesse mérovingienne Rigonthe pour rejoindre le prince wisigoth auquel elle a été mariée. Au haut Moyen Âge, le mariage s’inscrit dans les stratégies familiales et conforte les alliances entre les groupes qui, dans les élites, contrôlent des territoires différents, parfois éloignés. L’un des époux, le plus souvent la femme dans une société qui privilégie la résidence virilocale, doit donc quitter sa famille, la région où le pouvoir de celle-ci est ancré, voire son royaume, pour rejoindre son conjoint et s’établir ailleurs, comme c’est le cas pour Rigonthe, fille du roi franc de Neustrie Chilpéric (561-584) et de Frédégonde, envoyée en Espagne pour y épouser Récarède, fils du roi des Wisigoths. Si les enjeux et le...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuelle Santinelli-Foltz, « Quitter les siens. Mariage, migration et genre au haut Moyen Âge », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 50 | 2019, 50 | 2019, 249-273.

Référence électronique

Emmanuelle Santinelli-Foltz, « Quitter les siens. Mariage, migration et genre au haut Moyen Âge », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 50 | 2019, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 24 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/clio/17442 ; DOI : https://doi.org/10.4000/clio.17442

Haut de page

Auteur

Emmanuelle Santinelli-Foltz

Emmanuelle Santinelli-Foltz est professeure d’histoire médiévale à l’université polytechnique des Hauts-de-France, Calhiste (EA 4343). Elle a publié Des femmes éplorées ? Les veuves dans la société aristocratique du haut Moyen Âge, Lille, 2003 et a dirigé ou co-dirigé, Répudiation, séparation, divorce dans l’Occident médiéval, Valenciennes, 2007 ; avec A. Nayt-Dubois, Femmes de pouvoir et pouvoir des femmes dans l’Occident médiéval et moderne, Valenciennes, 2009 ; avec S. Joye et G. Bührer-Thierry, « Le couple dans le monde franc (ve-xiie siècle) », Médiévales, n° 65 (automne 2013). emma.santinellifoltz@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search