Navigation – Plan du site
Témoignage

Migrantes au musée. Questions posées à l’histoire

Marianne Amar
p. 241-255

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Pour compléter ce numéro et afin de souligner son actualité, nous avons souhaité échanger avec Marianne Amar, historienne, responsable du département de la recherche au Musée National de l’Histoire de l’Immigration (Palais de la Porte-Dorée, Paris). L’entretien s’est tenu le 26 juin 2019 et a duré une heure trente. Comme convenu en juin, Marianne Amar a complété ses propos quelques mois plus tard pour présenter les projets actuels du musée sur le thème « femmes et genre en migration ».

Linda Guerry et Françoise Thébaud : Présentez-nous votre parcours intellectuel. D’où vient votre intérêt pour la question des migrations ?

Marianne Amar : Si j’essaie de me livrer à l’exercice d’égo-histoire et de trouver une cohérence dans mes sujets de recherche, je prendrais l’image d’une ligne, droite ou non, réelle ou imaginaire, et qui séparerait un au-dedans et un au-dehors. D’une certaine manière, je peux relire les trois objets sur lesquels j’ai travaillé – le sport, la photographie, les migrat...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marianne Amar, « Migrantes au musée. Questions posées à l’histoire », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 51 | 2020, 51 | 2020, 241-255.

Référence électronique

Marianne Amar, « Migrantes au musée. Questions posées à l’histoire », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 51 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 07 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/clio/18356

Haut de page

Auteur

Marianne Amar

Département de la recherche
Musée national de l’histoire de l’immigration (Paris)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page