Navigation – Plan du site

AccueilNuméros52TémoignageLe #MeToo en Suède (2017-2019)

Témoignage

Le #MeToo en Suède (2017-2019)

Entretien avec Elisabeth Elgán
Fabrice Virgili
p. 221-227

Notes de l’auteur

Elisabeth Elgán est historienne, professeure à l’Université de Stockholm. Son champ de recherche concerne les mouvements sociaux, l’histoire des femmes et des féministes. Au sujet des féministes, elle a publié notamment un livre, en suédois, Att ge sig själv makt : Grupp 8 och 1970-talets feminism, sur les féministes suédoises des années 1970 ainsi qu’un article en anglais sur les aspects méthodologiques des recherches sur le féminisme, dans un ouvrage collectif sur les mouvements féministes des années 1970 (« The Myth and the Archives: Some Reflections on Swedish Feminism in the 1970s », in Kristina Schulz (ed.), The women’s liberation movement, New York, 2017).

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Fabrice Virgili (Q) : Elisabeth Elgán, comme historienne des mouvements sociaux et du féminisme suédois dans les années 1970, vous avez bien voulu à l’occasion du 2e Congrès de l’Institut du genre qui s’est réuni à Angers à la fin août 2019 revenir sur le #MeToo en Suède. Pouvez-vous d’abord nous rappeler dans quel contexte apparaît ce # ?

Elisabeth Elgán (EE) : Il est encore un peu tôt pour avoir des recherches approfondies sur ce mouvement, il s’agit donc d’une réflexion fondée sur mes propres observations. Depuis une vingtaine d’années, la question des violences des hommes envers les femmes occupe le centre des débats en Suède et la lutte contre ces violences est la préoccupation principale des pouvoirs publics en matière de droits des femmes. Mais, au fil des années, les pouvoirs publics sont passés à un discours plus étendu : les violences contre les femmes sont devenues « des violences dans les relations proches », évacuant ainsi le rapport de pouvoir de genre. Beaucoup de mili...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fabrice Virgili, « Le #MeToo en Suède (2017-2019) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 52 | 2020, 52 | 2020, 221-227.

Référence électronique

Fabrice Virgili, « Le #MeToo en Suède (2017-2019) », Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 52 | 2020, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 17 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/clio/18719 ; DOI : https://doi.org/10.4000/clio.18719

Haut de page

Auteur

Fabrice Virgili

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search