Navigation – Plan du site

AccueilNuméros54DossierPolitiques de dénudement dans les...

Dossier

Politiques de dénudement dans les luttes nationalistes et féministes en Égypte (1882-1956)

The politics of baring the body in nationalist and feminist protest in Egypt (1882-1956)
Florie Bavard
p. 101-127

Résumés

Du début du xxe siècle aux années 1950, en Égypte, le geste de se dénuder se politise. Cet article s’intéresse à la façon dont des militantes et artistes mobilisent le dénudement dans leurs répertoires d’actions et dans leurs stratégies rhétoriques à des fins nationalistes ou féministes. Cette recherche propose ainsi un panorama chrono-thématique des questions relatives à la corporalité féminine, mises au-devant de la scène par ces femmes engagées. Des années 1900 aux années 1920, l’étude se focalise sur les corps féminins dans la rue, visibles, mobilisés et révélés au nom du « bien-être de l’humanité ». Puis, pour évoquer le tournant des années 1920 et 1930, l’analyse porte sur les corps dans les sports ou à la plage, exposés et « bons » pour la nation. Enfin, la réflexion se déploie sur les « beaux » dénudements et la patrie dans les arts, la mode et les concours de beauté, du milieu des années 1930 aux années 1950.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

De la présence des corps féminins dans l’espace public aux dénudements pour le « bien-être de l’humanité »
Encourager des dénudements « bons » pour le corps et pour l’esprit de la nation
Représenter les « beaux » dénudements et mettre son corps en représentation pour la patrie 

Aperçu du texte

En 1932, la revue féministe L’Égyptienne publie un dessin humoristique où deux hommes observent la plage de Stanley Bay à Alexandrie. En légende, le Cheikh s’exclame : « Que les temps sont changés ! Autrefois il nous était impossible de voir le bout du doigt d’une femme ! » L’Effendi lui répond : « Autres temps, autres mœurs. La jeunesse actuelle ne craint ni les rhumes ni les insolations… ni même les palpitations du cœur !… » (fig. 1).

Fig 1 : Dessin légendé dans la revue féministe L’Égyptienne.

Fig 1 : Dessin légendé dans la revue féministe L’Égyptienne.

L’Égyptienne, n 83, septembre 1932, p. 3, source gallica.bnf.fr / Centre d’études alexandrines (CEAlex).

Le dénudement est ici au cœur de réflexions réformistes et nationalistes portées et relayées par les militantes égyptiennes du début du xxe siècle. Si l’intérêt des féministes pour la notion de dénudement se retrouve, à la même époque, notamment au Liban, en Iran, en France ou en Angleterre, historiciser les revendications égyptiennes permet d’en dégager les sp...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florie Bavard, « Politiques de dénudement dans les luttes nationalistes et féministes en Égypte (1882-1956) »Clio. Femmes, Genre, Histoire, 54 | 2021, 101-127.

Référence électronique

Florie Bavard, « Politiques de dénudement dans les luttes nationalistes et féministes en Égypte (1882-1956) »Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 54 | 2021, mis en ligne le 02 janvier 2025, consulté le 21 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/clio/20464 ; DOI : https://doi.org/10.4000/clio.20464

Haut de page

Auteur

Florie Bavard

Florie Bavard a été formée en littérature (Paris IV) puis en sciences sociales (EHESS). Elle est doctorante contractuelle en anthropologie à l’université de Paris. Sa recherche doctorale, menée sous la direction de Jocelyne Dakhlia (EHESS-CRH) et de Nicolas Puig (IRD-URMIS), s’intitule « Corps, dénudements et représentations en Égypte, 1860-2014 ». Après la rédaction d’un mémoire intitulé « Des autobiographies aux blogs : écritures féminines en Égypte (1899-2012) », elle a réalisé et coproduit, en 2017, un webdocumentaire sous forme d’abécédaire interactif sur le genre, Womanhood, an Egyptian Kaleidoscope. Elle a publié en 2020 dans la revue Égypte-Monde arabe un article intitulé : « Blogueuses, écritures autobiographiques militantes et religiosités en Égypte, 2004-2014 : échos locaux et internationaux ». florie.bavard[at]gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Belin
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search