Navigation – Plan du site

AccueilNuméros55DossierLe genre des Belles-mères et l’âg...

Dossier

Le genre des Belles-mères et l’âge des Anciens

Ou comment les personnes mûrissent avec les bovins dans le pastoralisme mursi (Éthiopie)
The gender of Mothers-in-law and the age of Elders. Or how people mature alongside cattle in the pastoral society of the Mursi (Ethiopia)
Jean-Baptiste Eczet
p. 141-159

Résumés

L’anthropologie classique de l’Afrique de l’Est a associé le pastoralisme à l’idéologie masculine. Pourtant, chez les Mursi, l’implication des femmes dans la réussite pastorale est manifeste, à condition de considérer les différents âges de la vie. Les positions sociales de la Belle-mère et de l’Ancien, aboutissement d’un processus de maturation que souligne l’organisation sociale en classe d’âge, invitent ainsi à se questionner sur les rapports de genre. Ces figures permettent de comprendre en quoi certaines femmes mûres accèdent à des positions sociales masculines, mais aussi en quoi ces femmes restent politiquement subordonnées aux Anciens en dernière instance, en raison d’un décalage temporel vis-à-vis de leur alter ego masculin de même âge dans l’accès à la maturité. L’article s’intéresse d’abord à l’ordre politique produit par les différences de maturité entre guerriers et anciens. D’autres types de relations cross-sex, comme celles entre jeunes filles et guerriers, sont ensuite décrites avant de circonscrire la place des Anciens et des Belles-mères vis-à-vis du groupe dans son ensemble et des troupeaux.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Ontogenèse masculine et relation aux bovins
Autorité et subordination masculines
Dans la danse : jeunes femmes/jeunes hommes
Reproduction des humains, reproduction du troupeau
Femmes mûres et anciens : une fausse équivalence

Aperçu du texte

Laekori est une femme mûre. Elle a cinq enfants et son mari est mort. Bien que la pratique du lévirat soit courante chez les Mursi (la veuve épouse un des frères du mari mort), elle est restée seule, certainement parce qu’elle n’a déjà plus l’âge d’avoir d’autres enfants. Elle harangue sans hésitation tel ou tel homme, pour plaisanter ou pour faire quelques reproches, avec la même familiarité que j’observe dans les moments de sociabilité masculine. Elle semble avoir une certaine autorité, qui se voit notamment au fait qu’elle est devenue guérisseuse, c’est-à-dire spécialiste de certains soins auxquels les patients accèdent contre rétribution (tabac, bière, argent, etc.). Si elle est de toute évidence catégorisée sociologiquement comme une épouse (mwe), son entourage me parle d’elle comme d’une grande épouse (mwe a bô), ou bien en employant le terme hiri (pl. zuo), terme que j’ai d’abord cru pouvoir traduire par homme, par contraste avec garçon (lussi), puisque ce terme est employé p...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Baptiste Eczet, « Le genre des Belles-mères et l’âge des Anciens »Clio. Femmes, Genre, Histoire, 55 | 2022, 141-159.

Référence électronique

Jean-Baptiste Eczet, « Le genre des Belles-mères et l’âge des Anciens »Clio. Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 55 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 27 novembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/clio/21632 ; DOI : https://doi.org/10.4000/clio.21632

Haut de page

Auteur

Jean-Baptiste Eczet

Jean-Baptiste Eczet est anthropologue, maître de conférences à l’Ehess. Dans le cadre d’une chaire « Arts politiques », il s’intéresse à l’esthétique des relations, des représentations et des perceptions afin de saisir leurs capacités instituantes et politiques. Il a publié une monographie sur les Mursi, une population pastorale d’Afrique de l’Est (Amour vache. Esthétique sociale en pays mursi (Éthiopie), 2019, Editions Mimésis/Cattle Poetics. How aesthetics shapes politics in Mursiland, Ethiopia, 2021, Berghahn) et codirigé l’ouvrage Arcs-en-ciel et couleurs. Regards comparatifs, 2018, CNRS Éditions).
jean-baptiste.eczet@ehess.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Belin
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search