Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

 

Les Cahiers de littérature orale, revue rattachée au LLACAN UMR 8135 (CNRS et Inalco) est une des rares publications en langue française exclusivement consacrée aux textes transmis oralement.
Chaque cahier (environ 220  pages, deux numéros ou un double par an) est articulé autour d’un thème relatif aux différentes facettes de l’oralité. Il rassemble des discussions, des articles de fond, des comptes rendus et diverses informations.
 

Le comité de rédaction des CLO (Cahiers de littérature orale) rejoint le mouvement des revues en lutte, pour exprimer son opposition à la Loi pluriannuelle de programmation de la recherche (LPPR).

La LLPR telle qu’elle est envisagée, poursuivant le démantèlement de l’enseignement supérieur public entamé depuis la LRU, ne fera qu'accentuer les inégalités au sein de l’enseignement supérieur et de la recherche et la précarisation de ses métiers. En tant que chercheurs et enseignants-chercheurs du domaine des SHS, nous ne pouvons accepter que nos activités soient soumises à la loi d’un marché qui privilégie le court terme et le prêt à penser. Nous nous opposons à la politique managériale qui s’impose peu à peu au monde de la recherche française et souhaitons poursuivre notre mission de publication et de diffusion de la recherche engagée depuis 1976, en toute indépendance, au service de la science et non de l’évaluation bibliométrique.


 
 

Dernier numéro en ligne
86 | 2019
L'Heure du conte


Informations sur cette image
Crédits : Presses de l'inalco

À Paris en 1924 s’ouvre la première bibliothèque spécifiquement dédiée à la prime jeunesse. Cette institution pionnière — inspirée du modèle de la Story Hour américaine et animée par une visée éducative progressiste — invente une nouvelle forme de contage : L’Heure du conte. C’est à partir d’abondantes archives manuscrites et tapuscrites laissées par quelques remarquables bibliothécaires aux fortes et attachantes personnalités qu’est analysé cet original dispositif de médiation littéraire orale. L’accent est mis sur l’inédit travail de mise en œuvre — une passionnante forme d’introspection professionnelle et militante — et sur l’attention extrême portée aux interactions vives entre conteuses et jeunes auditoires. En somme, un mode de socialisation culturelle innovant et moderne — promis à un brillant avenir — qui alors s’expérimente, se régule et s’enrichit à partir du « terrain ».

Note de la rédaction

Les Cahiers de littérature orale sont réalisés avec Métopes, méthodes et outils pour l’édition structurée XML-TEI développés par le pôle Document numérique de la MRSH de Caen.

Ils sont disponibles à la vente au numéro (20 €) en librairie et en impression à la demande ainsi que sur abonnement.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search