Navigation – Plan du site

2019 : Oralités enfantines et littératures

Cahiers de littérature orale, n°86, 2019/2, sous la direction de Nicole Belmont (EHESS‑LAS), Sophie Ménard (UQAM‑FIGURA) & Jean‑Marie Privat (Université de Lorraine‑CREM).

Argumentaire

La culture enfantine de tradition orale (historiettes, devinettes, attrapes, contes & comptines, chansonnettes, formulettes, ritournelles, rondes écolières, rengaines, nursery rhymes ou berceuses, randonnées, scies, vire‑langues, etc.) est présente sans doute dans la plupart des cultures. Elle est aussi à l’œuvre dans la littérature (écrite) et c’est très exactement cette présence que ce numéro des Cahiers de littérature orale entend repérer et questionner.

À l’enseigne d’un Rimbaud séduit en son temps par les « refrains niais » et les « rythmes naïfs », nombreux sont les poètes et les écrivains du monde entier qui ont connu et reconnu la force expressive et musicale des voix enfantines et de leurs imaginaires. On se propose ici d’interroger les modalités anthropologiques et langagières de cette présence latente ou explicite des oralités enfantines en littérature moderne et contemporaine.

Ainsi, on pourra s’interroger en particulier

  • sur ce que le texte littéraire quête dans ces univers discursifs enfantins [une pensée sauvage, une nostalgie des sources, une ressource poétique singulière, etc.] ;
  • sur la distribution des oralités enfantines selon les périodes, les esthétiques ou les genres littéraires [détournement, réinvestissement, parodie, scolarisation, assignation de genre ou autre, etc.] ;
  • sur les modes de sémiotisation écrite des pratiques orales enfantines sur le plan stylistique, narratologique et sémantique ;
  • enfin et plus largement sur les modalités de circulations entre culture enfantine orale [l’enfance de l’art] et culture littéraire [l’art de l’enfance].

Seront particulièrement appréciées les études de cas sur des corpus précis et limités mais aussi des approches plus ethnographiques de terrain. Il sera toujours question toutefois de considérer comment ces oralités formulaires appropriées et/ou réinventées par le folklore enfantin participent en quelque façon de la matrice structurelle et culturelle de certaines œuvres écrites.

Bibliographie indicative

Belmont Nicole (dir.), 1993, Cahiers de littérature orale, no 33 : « Le temps de l’enfance ».

Belmont Nicole, 2017, Petit-Poucet rêveur. La poésie des contes merveilleux, José Corti (coll. « Merveilleux »), Paris.

Berranger Marie‑Paule, 2004, « L’enfance de l’art », in Les genres mineurs dans la poésie moderne, PUF (coll. « Perspectives littéraires »), Paris.

Bornand Sandra & Cécile Leguy, 2013, Anthropologie des pratiques langagières, Paris, Armand Colin, « U ».

Brown Mary Ellen & Rosenberg Bruce A. (ed.), 1998, Encyclopedia of Folklore and Literature, ABC-CLIO, Santa Barbara / California.

Fabre Daniel (dir.), 2009, Gradhiva, no 9 : « Arts de l’enfance, enfances de l’art ».

Gaignebet Claude, 1980, Le folklore obscène des enfants, 2e éd., G.-P. Maisonneuve et Larose, Paris.

Ménard Sophie, 2018, « Poésie surréaliste, conte et comptine », in Poétique, no 183, p. 109‑120.

Opie Iona & Opie Peter, 1988, The Singing Game, Oxford University Press, New York et Oxford.

Privat Jean‑Marie, 2017, « Bouche à oreille », in Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics, http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/bouche-a-oreille/.

Calendrier et procédure

Les propositions (intentions de contributions – avec titre et résumé ne dépassant pas 1 000 signes) sont à adresser à nicole.belmont@college-de-france.fr, menard.sophie@uqam.ca et jean-marie.privat@univ-lorraine.fr pour le 1°mars 2019, au plus tard.

Les articles sélectionnés devront être remis avant le 15 octobre 2019.

Les articles doivent être écrits en français ou en anglais ; le titre, le résumé et les mots clés sont à donner dans les deux langues. La note aux auteurs est disponible sur le site de la revue : http://clo.revues.org/.

English Version: Children’s orality and literature

Theme

Oral forms for children (anecdotes, riddles, jokes, fairy and folktales, nursery rhymes, songs, jingles, rounds, refrains, lullabies, catch-tunes, tongue-twisters) are found in most cultures. They are also found in literature (written); the aim of this issue of Cahiers de littérature orale is to identify and examine these traces of children’s oral forms in literary works.

In the same way that Rimbaud was charmed in his time by “silly refrains” and “naïve rhythms,” many poets and writers from all over the world have known and recognized the expressive and musical force of children’s voices and their imaginary worlds. We propose to examine the anthropological and linguistic modalities of this latent or explicit presence of children’s orality in modern and contemporary literature.

Possible subjects of investigation could be:

  • the nature of what literary texts are seeking in the discursive universe of children (a form of wildness (pensée sauvage), nostalgia, an original poetic resource);
  • the modes of written inscription of children’s orality depending on the period, the literary form or genre (subversion, reinvestment, parody, education, generic classification, etc.)
  • the modes of semiotisation of children’s orality from a stylistic, narratological and semantic point of view
  • the means of circulation between the oral culture of childhood (the childhood of art) and literary culture (the art of childhood).

We would particularly appreciate case studies involving specific and limited corpuses but also more ethnographic field studies. In any case the objective is to study the way in which these oral forms, appropriated or reinvented by children’s folklore, become part of the structural and cultural matrix of certain written works.

Bibliography

Belmont Nicole (dir.), 1993, Cahiers de littérature orale, no 33 : « Le temps de l’enfance ».

Belmont Nicole, 2017, Petit-Poucet rêveur. La poésie des contes merveilleux, José Corti (coll. « Merveilleux »), Paris.

Berranger Marie‑Paule, 2004, « L’enfance de l’art », in Les genres mineurs dans la poésie moderne, PUF (coll. « Perspectives littéraires »), Paris.

Bornand Sandra & Cécile Leguy, 2013, Anthropologie des pratiques langagières, Paris, Armand Colin, « U ».

Brown Mary Ellen & Rosenberg Bruce A. (ed.), 1998, Encyclopedia of Folklore and Literature, ABC-CLIO, Santa Barbara / California.

Fabre Daniel (dir.), 2009, Gradhiva, no 9 : « Arts de l’enfance, enfances de l’art ».

Gaignebet Claude, 1980, Le folklore obscène des enfants, 2e éd., G.-P. Maisonneuve et Larose, Paris.

Ménard Sophie, 2018, « Poésie surréaliste, conte et comptine », in Poétique, no 183, p. 109‑120.

Opie Iona & Opie Peter, 1988, The Singing Game, Oxford University Press, New York et Oxford.

Privat Jean‑Marie, 2017, « Bouche à oreille », in Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics, http://publictionnaire.huma-num.fr/notice/bouche-a-oreille/.

Calendar and procedure

Proposals (suggestions for papers including a title and a summary of not more than 1000 signs) should be sent to Nicole.belmont@college-de-france.fr, menard.sophie@uqam.ca and jean-marie.privat@univ-lorraine.frbefore March 1, 2019.

The selected articles are due before 15 October 2019.

The articles should be written in French or English; the title, abstract and key words should be given in both languages. Instructions for authors are available on the website of the publication: http://clo.revues.org/.