Navigation – Plan du site

AccueilAppels à contribution2022 – Bob Dylan, le pluriel des ...

2022 – Bob Dylan, le pluriel des voix

Sous la direction de Catharine Mason et Cyril Vettorato
2022—Bob Dylan: Plurality of Voices

Thématique du numéro

Il y a dans l’œuvre de Bob Dylan une quantité inépuisable de voix. Ces voix expriment et échangent des pensées et des émotions, décrivent des images et des événements d’actualité, dépeignent leur contexte social par les moyens du récit autant que de la rhétorique, et font fusionner le son musical et la forme verbale. Ces formes variées d’expression humaine, qui constituent ensemble le réseau complexe de portraits sociaux présent dans les chansons de Dylan, se trouvent ainsi imbriquées entre elles de telle manière que les centaines ou les milliers de voix que l’on peut y identifier restent essentiellement polymorphes, si chimériques même pour certaines d’entre elles qu’elles en deviennent insaisissables.

En décrivant les différentes couches de voix dont se compose une chanson, on se donne les moyens de prendre en compte plusieurs de ses éléments essentiels : les paramètres dynamiques de sa forme musicale, les moyens verbaux et les motifs discursifs de son auteur et des personnages qu’elle met en scène, la dramatisation des interactions sociales qui s’y joue, ou encore l’impact du contexte de la performance sur sa signification. On peut ainsi comprendre plus clairement comment fonctionne dans une chanson l’interpénétration de la matière et du fonctionnement vocal et verbal, de la forme et du contenu, et mieux saisir les traits esthétiques qui émergent en performance comme signes de tradition et d’innovation.

Parmi les traits récurrents que l’on peut ainsi observer, on trouve des éléments qui relèvent de la technique vocale (intonation, voix cassée), des rappels de conventions sociales qui renvoient de façon réaliste ou mythifiée aux voix historiques de chanteurs et de chansons, des narrateurs invitant leur public à s’immerger dans les vies narrées dont les paysages mentaux et les histoires constituent la chanson, ou encore des usages de la langue comme outil de contextualisation (de création du contexte par l’interaction verbale), comme sens et comme transformation sociale, faisant avancer l’histoire. Dans tous ces cas, l’action verbale et sociale de la chanson est intimement liée aux figures littéraires de style et de rhétorique.

Ces constructions vocales peuvent être décrites comme des points d’articulation du langage dans son contexte, des narrateurs dans leur performance, des compositeurs dans leurs paysages lyriques, ou encore des paroliers dans leurs récits. On peut qualifier ces voix de multiples façons : protagonistes, narrateurs, interprètes, locuteurs, chanteurs ; musiciens, chanteurs de blues, pleureurs, amants, sœurs, poètes ; je poétique, négociateur du sens, révélateur, icône culturelle, représentant, archétype ; interprète, parolier, porte‑parole, conteur. Chaque voix et chaque type de voix possède des potentiels et des contraintes à part, et ils fusionnent avec d’autres par le biais d'un processus dialogique dont participent tous les grands corpus de la littérature.

Nous espérons que cet appel retiendra l’attention de littéraires, de philologues, de linguistes, de musicologues, d’anthropologues, ou de personnes travaillant à l’une des intersections possibles de ces disciplines.

Calendrier et procédure

Les propositions (intentions de contributions – avec titre et résumé ne dépassant pas 1000 signes) sont à adresser à cmason.nc@gmail.com et cyril.vettorato@gmail.com pour le 15 novembre 2020, au plus tard.

Les articles sélectionnés devront être remis avant le 15 avril 2021

Les articles doivent être écrits en français ou en anglais. Le titre, le résumé et les mots clefs doivent être rédigés en français et en anglais. La note aux auteurs est disponible sur le site de la revue https://journals.openedition.org/clo/.

The inquiry

The number of voices expressing and exchanging thoughts and sentiments, describing images and recent events, shaping social context in both narrative and rhetorical fashion, and merging musical sound with verbal form in Bob Dylan’s works may prove uncountable. Diverse forms of human expression, making up the intricate layers of Dylan’s social portraits and pageants, are embedded within each other in such a way that the hundreds, perhaps thousands, of voices therein identifiable remain essentially polymorphous, some of them so chimeric that they are nearly impossible to seize upon.

Revealing the vocal layers of a song allows us to take into account its dynamic parameters of musical shape; the verbal means and discursive motives of its author and his characters; the dramatized interplay of social life; and the impact of performance context on the song meaning. In such a study, we gain insights into the overlapping of vocal and verbal art matter and process, of content and form, providing greater understanding of the aesthetic contours that emerge in performance context as markers of both tradition and innovation.

Some of the patterns that unfold are musical voices that hinge on the attitudes expressed in vocal technique such as intonation and vocal fries; language style as social convention tracing back to the historical voices of singers and of the sung, whether legendary or true‑to‑life; narrators inviting their audiences to connect with the narrated lives whose psychic landscapes and stories make up the song; language as contextualization—the creating of context through verbal interaction—as both meaning and social transformation, moving history forward. In all of these paradigms, verbal and social action is intricately linked with the literary processes of style and rhetoric.

Vocal constructs may be identified as embeddings of language in context, of narrators in performance, of composers in lyrical landscapes, or of lyricists in narratives. Scholars may speak of protagonist, narrator, performer, speaker, singer; of musician, blues singer, wailer, lover, sister, poet; of speaker, negotiator of meaning, revelator, cultural icon, representative, archetype; of performer, lyricist, orator, spokesperson, storyteller. Each voice and voice type has potentials and constraints in its own right, and as it merges with others through dialogical process in which all great bodies of literature participate.

It is our hope that this inquiry will inspire literature scholars, philologists, linguists, musicologists, anthropologists, or any combination of the referred disciplines.

Calendar and procedure

Proposals of contribution (title and an abstract of no more than 1 000 characters) must be addressed to cmason.nc@gmail.com and cyril.vettorato@gmail.com no later than November 15th 2020.

Selected articles must be submitted by April 15th 2020

Articles will be written in French or English; the title, abstract and keywords must be provided in both languages.

The note to authors is available on the journal’s website : https://journals.openedition.org/clo/.

Bibliographie

Bornand Sandra & Leguy Cécile (dir.), 2014, Compétence et performance, Perspectives interdisciplinaires sur une dichotomie classique, Éditions Karthala, Paris, 348 p.

Bakhtine Mikhaïl M., 1978, Esthétique et théorie du roman, Gallimard, Paris, 496 p.

Bakhtin Mikhail, 1981, The Dialogical Imagination, University of Texas Press, Austin, 480 p.

Bauman Richard & Briggs Charles, 1990, “Poetics and Performance on Language and Social Life” in Annual Reviews Anthropology, vol. 19, pp. 59‑88.

Bowden Betsy, 2001 [1982], Performed Literature, Words and Music by Bob Dylan, University Press of America, Lanham, 274 p.

Calame Claude, Dupont Florence, Lortat-Jacob Bernard & Manca Maria (dir.), 2010, La Voix actée, pour une nouvelle ethnopoétique, Éditions Kimé, Paris, 327 p.

Dolar Mladen, 2012, Une Voix et rien d’autre, Éditions Nous, Caen, 272 p.

Genette Gérard, 1972, Figures III, Seuil, Paris, 288 p.

Harvey Todd, 2001. The Formative Dylan, Transmission and Stylistic Influences, 1961‑1963, Scarecrow Press, s. l., 224 p.

Mason Catharine & Thomas Richard (eds.), 2007, Bob Dylan’s Performance Artistry, Oral Tradition, Volume 22, Number 1, https://journal.oraltradition.org/issues/22i/bouquerel/.

Thomas Richard F., 2017, Why Dylan Matters, William Collins, London, 368 p.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search