Navigation – Plan du site

Présentation

La Fondation de la Mémoire Contemporaine a créé en 1999 les Cahiers de la Mémoire Contemporaine, seule revue scientifique consacrée au judaïsme en Belgique. Comme Archives juives pour la France ou Studia Rosenthaliana pour les Pays-Bas, la revue ambitionne de centraliser les recherches en cours sur la vie juive en Belgique.

La population juive de Belgique a depuis toujours présenté des facettes contrastées. Elle a témoigné d’une fécondité constante dans les domaines les plus divers, de l’initiative économique à la recherche scientifique, de l’action sociale à la création intellectuelle ou à l’engagement politique. Elle a connu des orientations politiques et des situations socio-économiques des plus différentes, et a été frappée de plein fouet par les soubresauts de l’Histoire. C’est donc également dans une perspective éthique et démocratique que les Cahiers inscrivent leur projet, abordant leur objet dans le respect de sa complexité et de sa richesse.

La revue croit ainsi en la nécessité scientifique d’approches disciplinaires différentes et complémentaires. Les lecteurs trouveront dans ses pages des analyses tant historiques que culturelles ou sociologiques. Parmi les sujets traités : les différents mouvements migratoires vers ou de la Belgique, les structures d’aide sociale, les processus de socialisation, la Résistance juive, les enfants cachés, les témoignages, la vie religieuse, la reconstruction de la vie juive après la guerre. Les Cahiers, qui s’adressent aux spécialistes autant qu’au grand public, sont également ouverts à des éclairages biographiques, des présentations de sources ou d’ouvrages, à des réflexions méthodologiques et occasionnellement à des recherches qui dépassent le cadre belge.

C’est dans ce même souci de dialogue et de partage scientifique que les Cahiers sont trilingues (français, néerlandais, anglais) depuis leur création. L’histoire des Juifs de Belgique étant d’une part fortement (mais non exclusivement) polarisée entre Anvers et Bruxelles, et d’autre part marquée par les migrations internationales, les Cahiers tentent de faire circuler les objets et de créer un réseau d’intérêt par-delà les frontières linguistiques.

La pérennité de la revue et sa gestion par la Fondation de la Mémoire Contemporaine ont au fil des années créé une dynamique éditoriale plus large. Certaines recherches y ont été initiées et ont débouché sur la publication d’ouvrages.

Les Cahiers de la Mémoire Contemporaine sont publiés grâce au soutien dont la Fondation bénéficie de la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Fondation du Judaïsme de Belgique et d’Actiris (Bruxelles).

  • OpenEdition Journals