Navigation – Plan du site

Présentation

Les Cahiers d’Outre-Mer sont une revue semestrielle thématique qui s’intéresse aux espaces intertropicaux. Revue de géographie avant tout mais revue pluridisciplinaire aussi,  elle situe en bonne place le terrain et le politique dans son système explicatif, assume une sensibilité environnementale et propose de revisiter des thématiques et des notions universelles à partir des Suds. Publiée par les Presses universitaires de Bordeaux et soutenue par le laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM, UMR 5115), elle est la seule revue française à se situer dans ce registre scientifique. Elle comprend des articles de chercheurs confirmés ou de jeunes chercheurs des pays des Nords et des Suds. À partir du numéro 273, formule, comités et fonctionnement ont été renouvelés.

Dans le cadre de l’accord de diffusion commerciale entre le CLEO et Cairn, les derniers numéros de la revue sont accessibles via abonnement/accès payant sur le portail Cairn.

COM en lutte contre la LPPR
Projet de Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche

Le comité de rédaction de la revue Les Cahiers d’Outre-Mer dénonce les objectifs des trois rapports officiellement commandés par le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation afin de préparer la future de la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR). Ces rapports visent à renforcer la concurrence/rivalité entre structures de recherche, à accroitre la précarité de tous les personnels, à réduire l’indépendance de la recherche avec notamment la remise en cause du statut d’enseignant-chercheur, le renforcement du pilotage de la recherche, la concentration du pouvoir et des moyens distribués sur appels à projets. Ces rapports justifient l’orientation assumée par le PDG du CNRS qui prône une loi « inégalitaire » et « darwinienne ».
Nous revendiquons pour tou·te·s les chercheur·se·s actuel·le·s et à venir des conditions de productions de connaissances libres, l’arrêt de la dégradation des conditions de travail et la promotion de recherches collaboratives indépendantes des injonctions politiques. Le comité de rédaction soutient donc les contestations en cours et appelle à la mobilisation de la communauté scientifique. Pour continuer à faire valoir un esprit critique, pour ne pas pénaliser les auteur·rice·s, en particulier les plus précaires, nous décidons de poursuivre nos travaux de comité de rédaction (évaluation, suivi des numéros…) sachant que chaque membre du comité reste libre de participer par ailleurs à la grève des évaluations et à tout autre mode de contribution au mouvement social.

Dernier numéro en ligne
277 | Janvier-Juin
Industries culturelles dans les Suds à l'heure de l'internet

Ce dossier interroge l’articulation entre le déploiement mondialisé des technologies numériques et les reconfigurations locales des industries culturelles dans les Suds. En s’appuyant sur des terrains récents et en accordant une attention particulière aux dimensions spatiales et socio-anthropologiques, les contributions étudient la façon dont de nouvelles ressources socio-techniques, notamment l’arrivée de « plateformes », contribuent à transformer les conditions et modes de financement, de production et de diffusion des créations culturelles (films, musiques, arts visuels et arts de la scène). À travers une réflexion sensible aux héritages et aux asymétries sociales et spatiales, l’enjeu est de mieux comprendre quelles sont les variantes territorialisées des processus d’adaptation des différents acteurs culturels, à des marchés toujours plus interconnectés.

  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals