Navigation – Plan du site
DOSSIER

De ville moyenne à ville intermédiaire : les dynamiques de Jacmel et son positionnement en Haïti

Abigaïl-Laure Kern
p. 267-288

Résumés

Alors que la population mondiale est aujourd’hui majoritairement urbaine, les villes dites moyennes sont longtemps restées à l’écart de la recherche et des politiques publiques qui se sont heurtées à des difficultés de définition pour ces « villes de l’entre-deux », encore plus pour celles situées dans les pays du Sud et ce malgré le récent tournant des études dites post-coloniales. Le concept d’intermédiation grâce à une approche dynamique et qualitative des problématiques urbaines pourrait permettre une meilleure appréhension des réalités sociale et économique ainsi que des besoins spécifiques de ces villes du Sud. Ainsi, en Haïti, l’analyse de la ville de Jacmel en tant que ville intermédiaire révèle comment cet outil est un moyen de mettre à jour les particularismes propres à la ville, son « urbanité partagée », les demandes de ses habitants, les risques auxquels elle doit faire face mais aussi son positionnement sur la scène nationale urbaine haïtienne et ses axes de développement potentiels.

Haut de page

Note de l’auteur

Illustrations : Raphaël Châtelet, MSc. arch., rchatelet@hotmail.com

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Des villes moyennes et secondaires aux villes intermédiaires
La difficile appréhension des villes dites moyennes au Nord comme au Sud
L’importance croissante des villes moyennes au Sud en termes de lutte contre la pauvreté
De la ville moyenne à la ville intermédiaire
Les critères d’intermédiation et l’urbanité partagée comme outils
Jacmel, une ville intermédiaire haïtienne
Une ville moyenne au riche passé
L’urbanité à Jacmel mise à jour par l’analyse de ses dimensions d’intermédiation
L’urbanité partagée à Jacmel : sentiment d’autochtonie et réputation
Une ville intermédiaire de type éloignée
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

L’hypothèse de H. Lefebvre qui, en 1970, envisageait dans la Révolution urbaine une urbanisation totale de la planète semble se vérifier alors que depuis plus d’une décennie la population mondiale vit désormais majoritairement dans les villes. Ce phénomène de concentration du peuplement en milieu urbain est consécutif à l’existence de villes très peuplées qui continuent à croître mais contrairement à un mythe souvent véhiculé (Damon, 2011), si un huitième de la population urbaine vit dans des mégalopoles de plus de 10 millions d’habitants, un urbain sur cinq vit aujourd’hui dans des villes de moins de 500 000 habitants et il est prévu que ces établissements humains abritent plus de 50 % de la population mondiale en 2030 (Un Habitat, 2012 ; Hommann et al. 2019).

Or, au sein des études urbaines, le champ des villes situées le long du continuum urbain, les villes petites et moyennes, cet « objet réel non identifié » (Brunet, 1997), ont d’abord été étudiés dans le cadre des t...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Abigaïl-Laure Kern, « De ville moyenne à ville intermédiaire : les dynamiques de Jacmel et son positionnement en Haïti », Les Cahiers d’Outre-Mer, 279 | 2019, 267-288.

Référence électronique

Abigaïl-Laure Kern, « De ville moyenne à ville intermédiaire : les dynamiques de Jacmel et son positionnement en Haïti », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 279 | Janvier-Juin, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 04 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/com/10262 ; DOI : https://doi.org/10.4000/com.10262

Haut de page

Auteur

Abigaïl-Laure Kern

Centre de recherche et d’appui aux politiques urbaines, Université Quisqueya UniQ. Centre Essential Tech, École polytechnique fédérale de Lausanne EPFL. Courriel : abigail.kern(at)epfl.ch

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals