Navigation – Plan du site

AccueilNuméros280DossierVulnérabilités et construction so...

Dossier

Vulnérabilités et construction sociale des risques liés à l’eau dans les páramos colombiens et vénézuéliens

Vulnerabilities and social construction of water-related risks in Colombian and Venezuelan páramos
David Leroy
p. 401-437

Résumés

Dans les Andes septentrionales, l’eau des páramos – écosystèmes tropicaux d’altitude – constitue une ressource essentielle pour l’alimentation en eau des populations andines et l’irrigation des cultures maraîchères intensives. Or, depuis quelques années, elle est aussi un important facteur de risques, notamment en raison de sa contamination et de sa pénurie. L’objectif de cette étude est de comprendre comment les communautés rurales des páramos colombiens et vénézuéliens perçoivent, construisent et gèrent les risques liés à l’eau. Les résultats montrent qu’il existe un ensemble de facteurs cognitifs, socio-économiques et culturels qui participent à la construction des situations de pénurie et de pollution de l’eau. Toutefois, les communautés ne sont pas passives face au risques. Elles disposent de certaines ressources (action collective, gouvernance) qu’elles mobilisent pour réduire leurs vulnérabilités.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Démarche scientifique : de la théorie au terrain
Approche théorique : vulnérabilités et construction des risques de pénurie et de pollution de l’eau
Le choix de deux páramos alto-andins
Méthodologie
La construction sociale de la ressource en eau par le développement de l’irrigation
D’une agriculture traditionnelle à une agriculture intensive irriguée
L’eau : une nouvelle ressource qui dynamise le territoire
Des causes de pénurie multiples et interdépendantes
La rareté en eau, un phénomène physique
Une pénurie construite
Réduire les vulnérabilités liées à la pollution de l’eau : un défi impliquant une grande diversité d’acteurs
Des représentations de la pollution de l’eau liées au visible
La reconquête de la qualité de l’eau : une question de gouvernance dans la Vallée du Haut Chama
La gestion intégrée de l’eau du lac de Tota : source d’opposition
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Le páramo andin est un écosystème tropical d’altitude (2 500 m-4 800 m), que l’on retrouve seulement dans la cordillère des Andes septentrionales (Colombie, Équateur, Venezuela et nord du Pérou), entre la limite des forêts et des neiges éternelles. Il est mondialement reconnu pour sa biodiversité et son patrimoine culturel, mais surtout pour son rôle fondamental dans la rétention et la régulation des ressources en eau. De ce fait, l’alimentation en eau des plus grandes villes andines (Quito, Bogotá, Cuenca, Mérida), ainsi que l’agriculture de cette région des Andes, dépendent fortement de la bonne santé ce milieu, souvent assimilé à un « château d’eau » ou une « éponge » (Hofstede et al., 2003).

Or aujourd’hui, le rôle hydrologique de cet écosystème fragile est fortement compromis par l’intensification des activités agricoles, en particulier dans les Andes vénézuéliennes et colombiennes. Par exemple, depuis les années 1960, les hautes vallées des Andes de Mérida (Venezuel...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

David Leroy, « Vulnérabilités et construction sociale des risques liés à l’eau dans les páramos colombiens et vénézuéliens »Les Cahiers d’Outre-Mer, 280 | 2019, 401-437.

Référence électronique

David Leroy, « Vulnérabilités et construction sociale des risques liés à l’eau dans les páramos colombiens et vénézuéliens »Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 280 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 29 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/com/10532 ; DOI : https://doi.org/10.4000/com.10532

Haut de page

Auteur

David Leroy

Docteur en Environnement et Sociétés de l’Université Toulouse II Jean Jaurès, GEODE UMR 5602. Courriel : david.univ.leroy(at)gmail.com.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search