Navigation – Plan du site

AccueilNuméros281DossierEntre urbanisation et patrimonial...

Dossier

Entre urbanisation et patrimonialisation : le lac d’Oussudu en devenir (Pondichéry, Tamil Nadu), Inde du Sud

Raphaël Mathevet, Simon Targowla, Munisamy Anbarashan, Govindan Venkatasubramanian, Narayanan Ayyappan et Nicolas Bautès
p. 129-162

Résumés

Cet article propose d’explorer l’articulation entre conservation de la biodiversité, gestion de l’eau, patrimonialisation et urbanisation dans le sud de l’Inde. L’histoire socio-environnementale d’une zone humide située aux franges de l’agglomération de Pondichéry montre comment un lac réservoir pour l’irrigation est devenu progressivement un lac support de biodiversité à des fins récréatives. Cette étude met en évidence des visions planificatrices divergentes et la place des collusions institutionnelles et politiques. Elle souligne le besoin d’adopter une approche basée à la fois sur la gestion des communs et une analyse multi-scalaire, socio-écologique, hydrologique et multi-acteurs.

Haut de page

Notes de la rédaction

Correspondence : Raphaël Mathevet, French Institute of Pondicherry (IFP) – UMIFRE 21 CNRS-MAEE/USR 3330 – 11, St. Louis street, P.B. 33 – Pondicherry 605001, India. Courriel : raphael.mathevet(at)cefe.cnrs.fr.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Méthode
Le cas d’étude et les principaux enjeux observés
Trajectoire socio-écologique du lac réservoir d’Oussudu
Période 1. Un commun rural : le lac réservoir pour l’irrigation durant l’occupation française (1670-1950)
Période 2. Exploitation des eaux souterraines et déconnexion de l’agriculture des eaux de surface (1950-1990)
Période 3. Un lac réservoir en déclin devient un sanctuaire pour les oiseaux (1990-2015)
Période 4. Devenir une zone humide urbaine à vocation récréative (2015 et le futur proche)
Et après ? Devenir un réservoir d’eau potable ?
Discussion
Un outillage juridique et une veille scientifique à l’échelle régionale
La voix des acteurs vulnérables
Coordonner l’action publique pour concilier les usages
Re-renverser la rhétorique : du parc métropolitain à l’espace de nature
Des transferts de vulnérabilités économiques et environnementales
Conclusion. Penser la gestion de l’eau et des zones humides comme des systèmes socio-écologiques

Aperçu du texte

Introduction

Définies comme des « étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l’eau est stagnante ou courante, douce, saumâtre ou salée, y compris des étendues d’eau marine dont la profondeur à marée basse n’excède pas six mètres », les zones humides abritent une grande diversité de paysages, d’habitats et d’espèces (Barnaud et Fustec, 2007). Elles figurent parmi les écosystèmes les plus riches en biodiversité et les plus productifs de la planète (Moore, 2006 ; Ghermandi et al., 2010 ; Russi et al., 2012). Partout dans le monde et quelles que soient leurs situations, à proximité des grands pôles urbains ou d’espaces à faible densité humaine, elles sont aujourd’hui soumises à des pressions croissantes, subissant les effets d’une urbanisation galopante et d’une industrialisation qui en font les écosystèmes les plus menacés au monde avec les forêts tropicales (Turner et al., 2000 ; Malty et Barker, 2009). Au cours du...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Raphaël Mathevet, Simon Targowla, Munisamy Anbarashan, Govindan Venkatasubramanian, Narayanan Ayyappan et Nicolas Bautès, « Entre urbanisation et patrimonialisation : le lac d’Oussudu en devenir (Pondichéry, Tamil Nadu), Inde du Sud »Les Cahiers d’Outre-Mer, 281 | 2020, 129-162.

Référence électronique

Raphaël Mathevet, Simon Targowla, Munisamy Anbarashan, Govindan Venkatasubramanian, Narayanan Ayyappan et Nicolas Bautès, « Entre urbanisation et patrimonialisation : le lac d’Oussudu en devenir (Pondichéry, Tamil Nadu), Inde du Sud »Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 281 | Janvier-Juin, mis en ligne le 01 janvier 2022, consulté le 03 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/com/11082 ; DOI : https://doi.org/10.4000/com.11082

Haut de page

Auteurs

Raphaël Mathevet

French Institute of Pondicherry (IFP) – UMIFRE 21 CNRS-MAEE/USR 3330 – 11, St. Louis street, P.B. 33 – Pondicherry 605001, India. CEFE, CNRS, Univ. Montpellier, Univ. Paul Valéry Montpellier 3, EPHE, IRD, Montpellier, France.

Articles du même auteur

Simon Targowla

French Institute of Pondicherry (IFP) – UMIFRE 21 CNRS-MAEE/USR 3330 – 11, St. Louis street, P.B. 33 – Pondicherry 605001, India.

Munisamy Anbarashan

French Institute of Pondicherry (IFP) – UMIFRE 21 CNRS-MAEE/USR 3330 – 11, St. Louis street, P.B. 33 – Pondicherry 605001, India.

Govindan Venkatasubramanian

French Institute of Pondicherry (IFP) – UMIFRE 21 CNRS-MAEE/USR 3330 – 11, St. Louis street, P.B. 33 – Pondicherry 605001, India

Articles du même auteur

Narayanan Ayyappan

French Institute of Pondicherry (IFP) – UMIFRE 21 CNRS-MAEE/USR 3330 – 11, St. Louis street, P.B. 33 – Pondicherry 605001, India.

Nicolas Bautès

French Institute of Pondicherry (IFP) – UMIFRE 21 CNRS-MAEE/USR 3330 – 11, St. Louis street, P.B. 33 – Pondicherry 605001, India.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Logo Université Bordeaux Montaigne
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search