Navigation – Plan du site

AccueilNuméros282RubriquesCOM des concoursLes frontières chypriotes : étude...

Rubriques
COM des concours

Les frontières chypriotes : étude d’un phénomène polysémique et polymorphe

Marie Pouillès Garonzi
p. 293-311

Résumés

Cet article a pour but de mettre en relief le caractère polysémique des frontières chypriotes, dont l’avenir reste en suspens aujourd’hui. Elles sont abordées tant sur le plan matériel (Ligne Verte, enclaves/exclaves), qu’immatériel (frontières maritimes, frontières mentales) et les anthropo-productions émanant de la frontière sont examinées sous le prisme du tourisme, de l’art et de l’engagement citoyen.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Des frontières matérielles protéiformes
La question de la Ligne Verte, entre debordering et rebordering
Enclaves et exclaves sur le territoire chypriote
Le reflet immatériel des frontières tangibles
Les frontières maritimes de l’île au cœur d’un imbroglio régional/mondial
Rémanence des frontières impalpables
Anthropo-productions des frontières chypriotes
La frontière comme objet touristique
Quand la frontière inspire les arts et les combats de la société civile
Conclusion

Aperçu du texte

La nouvelle question d’étude sur les frontières au programme des concours de l’agrégation et du CAPES de géographie 2021 permet de mettre en exergue, dans le présent article, la question des frontières chypriotes. Celles-ci sont multiples, ancrées tout autant dans la matérialité que dans l’acception intangible. La question de la définition de la frontière reste une tâche assez complexe, tant son sens est étudié, examiné, sémantisé de façon diverse dans les sciences humaines et sociales. Quelques définitions proposées par des géographes peuvent nous éclairer.

Dans leur Atlas des frontières, Bruno Tertrais et Delphine Papin proposent cette définition : « c’est une limite géographique – ligne ou espace – dont le tracé reflète les relations entre deux groupes humains : rapport de force militaire ou diplomatique, mais aussi traditions ou relations de bon voisinage. C’est en quelque sorte de l’histoire inscrite dans de la géographie, ou « du temps inscrit dans l’espace » (Michel Foucher) »...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Pouillès Garonzi, « Les frontières chypriotes : étude d’un phénomène polysémique et polymorphe »Les Cahiers d’Outre-Mer, 282 | 2020, 293-311.

Référence électronique

Marie Pouillès Garonzi, « Les frontières chypriotes : étude d’un phénomène polysémique et polymorphe »Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 282 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 30 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/com/12363 ; DOI : https://doi.org/10.4000/com.12363

Haut de page

Auteur

Marie Pouillès Garonzi

Laboratoire Environnement Ville Société – UMR5600, Université Lumière Lyon II ED 483, doctorante en géographie, marie.pouillesgaronzi@univ-lyon2.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Logo Université Bordeaux Montaigne
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search