Navigation – Plan du site

AccueilNuméros286DossierJustifier l’engagement

Dossier

Justifier l’engagement

Professionnalisation et répertoires émotionnels des ONG en Chine
Justifying engagement. Professionalization and emotional repertoires of NGOs in China
Verena Richardier
p. 373-399

Résumés

Dans cet article, la professionnalisation des ONG en Chine est explorée à partir des émotions utilisées par les organisations afin de justifier leur engagement pour une cause. Les histoires d’une ONG internationale en Chine, Aides Sans Frontières, et d’une association chinoise, Gěi ài, sont comparées. Elles forment deux parcours de professionnalisation en partie contraires. Malgré sa posture d’expert, Aides Sans Frontières est parfois confrontée à l’augmentation du contrôle et de la méfiance. À l’inverse, l’agencement de plusieurs répertoires émotionnels permet à Gěi ài de justifier sa critique des politiques du handicap en Chine tout en étant reconnue comme une association sensible et pleine de compassion.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Aides Sans Frontières : un répertoire de l’engagement sentimentaliste affaibli
S’appuyer des crises consensuelles : les tremblements de terre
La reconnaissance dans un contexte de méfiance
Refuser ou négocier son « absorption » : les choix d’Aides Sans Frontières en 2015
Gěi ài : agencer les répertoires émotionnels pour construire la légitimité
La reconnaissance des sentiments comme répertoire justificatif
2 – Sécuriser un répertoire de l’indignation
Privilégier un fonctionnement en réseau pour conserver la légitimité des répertoires
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

En juillet 2015, un minibus entre dans un petit village du Yunnan, à quelques heures de Kunming, la capitale de la province. Une délégation de l’ONG internationale Aides Sans Frontières, qui se consacre à la défense et à l’aide aux personnes handicapées en Chine et dans le monde, sort du véhicule. Des villageois nous accueillent. Une longue procession de joueurs de tambours et tambourins, de chanteurs et d’enfants nous accompagne jusqu’à la place centrale. Le village entier semble s’être réuni autour de trois tables disposées en « U ». Le directeur français de l’ONG Aide Sans Frontières, la directrice française des opérations internationale et la directrice italienne du programme Chine sont invités à s’asseoir au centre. Sur les côtés, les représentants du partenaire local chinois s’asseyent également. En tant que chercheuse et salariée d’Aides Sans Frontières, je pars avec la directrice des opérations, Lin, de l’autre côté de la place pour leur faire face. En haut de la...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Verena Richardier, « Justifier l’engagement »Les Cahiers d’Outre-Mer, 286 | 2022, 373-399.

Référence électronique

Verena Richardier, « Justifier l’engagement »Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 286 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 14 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/com/14054 ; DOI : https://doi.org/10.4000/com.14054

Haut de page

Auteur

Verena Richardier

Collaboratrice scientifique, Institut du Fédéralisme, Fribourg. Courriel : verena.richardier@unifr.ch

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search