Navigation – Plan du site
Dossier

Le territoire de la prière. Grammaire spatiale des mosquées d’Afrique de l’Ouest

The prayer territory. A spatial grammar of mosques in West Africa
Marie Miran-Guyon
p. 41-75

Résumés

La prière et la mosquée sont deux institutions islamiques majeures, qui partagent des principes intangibles mais se sont développées différemment dans le temps et l’espace. Cet article explore cette interface en privilégiant le contexte de l’Afrique de l’Ouest contemporaine : c’est un essai de grammaire spatiale des territoires africains de la prière islamique. La narration présente deux parties bien distinctes. La première est un survol général balayant l’histoire et les espaces ouest-africains. La deuxième est une micro-géo-ethnographie de trois mosquées d’Abidjan représentant trois échelles d’édifice et d’enchâssement territorial : la mosquée monumentale du Plateau aspirant à rayonner sur l’espace public, la mosquée de taille intermédiaire du Plateau-Dokui structurée autour de l’espace du quartier et la modeste mosquée de la prison dite « MACA », réduite à un espace fermé et marginalisé.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Introduction : un singulier pluriel
La prière et la mosquée : histoire croisée de deux institutions islamiques en contexte africain
La prière : marqueur central de l’identité sociale musulmane
La prière à l’interface de la foi et du corps
Prières de tous les jours et des jours de fête
Écarts de pratique
Inconditionnalité de la prière mortuaire
La mosquée : multiplication et renouveau des maisons de prière
Multiplication des mosquées : marqueur d’islamisation et de concurrence entre musulmans
Construire une mosquée : anciennes manières, nouveaux styles
L’imamat : enjeux et conflits de mosquée
Le territoire en ses échelles : géo-ethnographie de trois mosquées d’Abidjan
La mosquée Salam du Plateau : géosymbole d’un islam rayonnant dans l’espace public
Prier sur un parking : « la mosquée plein air »
Un projet communautaire repris par l’État
La ronde des donateurs
Architecture : une polyphonie pragmatique
Une mosquée de quartier (presque) comme une autre
Haut lieu plurivoque
La mosquée du Plateau-Dokui : foyer de sociabilité d’une communauté de quartier
Territorialisation d’une communauté de quartier
Construction de la Grande Mosquée du Dokui
Une mosquée au rythme bariolé du quartier
La mosquée de la Repentance à la prison civile : confronter l’enfermement et la marginalité
Bâtir une mosquée entre les murs : dynamiques du dedans et du dehors
Être imam des prisonniers : un sacerdoce particulier
La mosquée de la Repentance et sa communauté transitoire de musulmans
La MACA reste un « cimetière des vivants » (imam Bredji)
Conclusion

Aperçu du début du texte

« Le temps est un lieu fluide et le lieu, un temps rigide. »
Ibn Arabi (1165-1241)
À l’imam Ibrahim Bredji (1960-2017)

Introduction : un singulier pluriel

Les sociétés musulmanes partagent, dans le principe, certaines institutions – de natures religieuse, légale, physique – qui se sont, en pratique, développées différemment dans le temps et l’espace, au fil de l’histoire et des contextes géographiques. La prière et la mosquée sont deux de ces institutions islamiques, au rang des plus éminentes. Cet article en fait son objet en faisant dialoguer l’intangible et la diversité : les principes unitaires qui inscrivent ces institutions dans l’islam en tout temps et en tout lieu, mais aussi et surtout les pratiques et expressions plurielles, composites, foisonnantes qu’elles ont générées, en privilégiant un contexte particulier, celui de l’Afrique de l’Ouest contemporaine. Pour fil d’Ariane heuristique, l’article propose d’interroger la grammaire spatiale de la prière et de la mosquée : celle ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Miran-Guyon, « Le territoire de la prière. Grammaire spatiale des mosquées d’Afrique de l’Ouest », Les Cahiers d’Outre-Mer, 274 | 2016, 41-75.

Référence électronique

Marie Miran-Guyon, « Le territoire de la prière. Grammaire spatiale des mosquées d’Afrique de l’Ouest », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 274 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 01 juillet 2019, consulté le 18 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/com/7805 ; DOI : 10.4000/com.7805

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals