Navigation – Plan du site
Dossier

Les mères de jumeaux autour des mosquées à Ouagadougou : réappropriations, mobilités et mutations urbaines

Twins’ Mothers around Mosques in Ouagadougou: Reappropriations, Mobilities and Urban Changes
Aude Nikiema, Alice Degorce et Honorine Sawadogo
p. 183-205

Résumés

Au Burkina Faso, la naissance de jumeaux contraint leurs mères à un rite de présentation des enfants, lors duquel elles reçoivent des offrandes. Cet article a pour objectif d’interroger l’évolution de cette pratique en une forme de mendicité des mères de jumeaux autour des mosquées en contexte urbain. Ouagadougou a constitué le terrain d’observation des lieux de mendicité. Les résultats font apparaître les mosquées comme lieux privilégiés de convergence de mobilités féminines en lien avec une mendicité pourtant non dépendante des pratiques religieuses islamiques et une mutation de l’économie morale du don au niveau local.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Mendicité des mères de jumeaux : une pratique rituelle en contexte urbain
Autour de trois mosquées de Ouagadougou : approche méthodologique
Les mosquées comme sites de mendicité privilégiés par les mères de jumeaux
La Grande mosquée, Hamdallaye et le marché de Dassagho
Glissements de sens et mobilités féminines
Des pratiques « traditionnelles » à l’islam
La mosquée comme lieu de sociabilité et de convergence des mobilités
De nouvelles formes de migrations féminines
Le partage territorial autour des mosquées et l’économie morale du don revisitée
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Les naissances et la petite enfance de jumeaux sont entourées de nombreuses croyances en Afrique de l’Ouest, dont celle selon laquelle leur mère doit pratiquer une quête ponctuelle pour conjurer le sort ou repousser des maladies, quête au cours de laquelle elle reçoit de petits dons en argent ou en nature (par exemple : céréales, galettes…). Dans la plupart des sociétés, cette prescription se veut généralement symbolique et occasionnelle. Elle s’effectue dans des lieux spécifiques et dans un laps de temps limité. Pourtant, des mères de jumeaux peuvent être croisées de façon récurrente dans des lieux inhabituels, notamment, dans les villes ouest-africaines. La mendicité des mères de jumeaux est ainsi un fait courant à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. À la suite d’enquêtes sur la mendicité des mères de jumeaux dans cette ville, cet article a pour objectif d’interroger leur présence particulièrement marquée autour des mosquées. En ce sens, il s’agit ici d’aborder la m...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aude Nikiema, Alice Degorce et Honorine Sawadogo, « Les mères de jumeaux autour des mosquées à Ouagadougou : réappropriations, mobilités et mutations urbaines », Les Cahiers d’Outre-Mer, 274 | 2016, 183-205.

Référence électronique

Aude Nikiema, Alice Degorce et Honorine Sawadogo, « Les mères de jumeaux autour des mosquées à Ouagadougou : réappropriations, mobilités et mutations urbaines », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 274 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 01 juillet 2019, consulté le 21 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/com/7839 ; DOI : 10.4000/com.7839

Haut de page

Auteurs

Aude Nikiema

Géographe, maître de recherche à l’INSS/CNRST, Ouagadougou, nikiaude@yahoo.fr

Alice Degorce

Anthropologue, chargée de recherche à l’IRD (IMAF, UMR AMU-CNRS-EHESS-EPHE-IRD-Université Paris 1), alice.degorce@ird.fr

Honorine Sawadogo

Ingénieure de Recherche à l’INSS/CNRST (Ouagadougou), Sociologue, doctorante à l’Université Laval au Canada, houedraogosaw@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals