Skip to navigation – Site map
Dossier

De la mobilité des vivants à celle des morts : permanences et mutations du rituel funéraire guajiro dans les cimetières de Maracaibo, Venezuela

From the mobility of the living to that of the dead : constancies and transformations of the guajiro funerary ritual in the cementeries of Maracaibo, Venezuela
Camille Varnier
p. 207-234

Abstracts

By crossing the mobility of living and of the dead, the following article offers a reflection on the spatial appropriation modes of the Guajiros, an Amerindian people of arawak origins, in the urban burial grounds of Maracaibo, Venezuela. In a socio-economic context where Guajiros tend to emigrate more and more from their ancestral territory – the Guajira peninsula – to settle in urban spaces, the emphasis is put on the question of the social and cultural permanences and changes they manifest through a specific event : the practice of their funeral rite. Death is perceived as a double event for Guajiros (via the passing of both the body and the soul), and their funeral rite is embodied by a double burial undertaken in two steps and in two different places : the first being completed near the deceased person’s home and the second in the Guajira. Thus, at a time when Guajiros bury their dead in municipal cemeteries, this article aims at understanding the position they occupy within these spaces, and, on a broader level, within the Venezuelan society.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2022.
Read it

Outline

Introduction
Territoires et mobilités des Guajiros
La Guajira, un territoire ancestral transfrontalier
Entre migrations urbaines à Maracaibo et mobilités territoriales
Le rituel funéraire guajiro : une dynamique en deux temps, deux espaces
De Jepira au Mas Allá, la première et la seconde mort
Temps et déplacements au sein du rituel funéraire guajiro
Premier velorio, premier enterrement
De l’exhumation des restes mortuaires à leur (ré)enterrement
Entre marquages symboliques et pratiques rituelles funéraires : l’appropriation du cimetière urbain par les Guajiros
Le cimetière du Corazón de Jesús à Maracaibo, un cimetière multiculturel
Entre résistance et adaptation : politiques publiques et rituel funéraire guajiro
Conclusion

Text / first lines

Introduction

De la mobilité des vivants croisée à celle des morts, cet article propose une réflexion concernant les modes d’appropriation de l’espace par les Guajiros − ou Wayúu − peuple amérindien d’origine arawak, au sein des cimetières urbains de Maracaibo au Venezuela. Le travail de terrain mobilisé a été réalisé durant la période 2011-2013 entre la péninsule de la Guajira, territoire ancestral des Guajiros situé à la frontière colombo-vénézuélienne, et la ville de Maracaibo, capitale régionale de l’État du Zulia.

Entre nomadisme et migration, la frontière est mince lorsqu’il s’agit de définir la mobilité des Guajiros au cours des siècles passés. Autrefois présents exclusivement dans la Guajira, ils ont souvent été décrits comme des chasseurs-cueilleurs, des pêcheurs, puis des pasteurs nomades (Picon, 1983 ; Gutierrez, 2010 ; Giraldo, 2016) se déplaçant sporadiquement sur l’ensemble de ce territoire au climat semi-désertique à la recherche de ressources en eau et en pâturage (Góme...

Top of page

References

Bibliographical reference

Camille Varnier, « De la mobilité des vivants à celle des morts : permanences et mutations du rituel funéraire guajiro dans les cimetières de Maracaibo, Venezuela », Les Cahiers d’Outre-Mer, 274 | 2016, 207-234.

Electronic reference

Camille Varnier, « De la mobilité des vivants à celle des morts : permanences et mutations du rituel funéraire guajiro dans les cimetières de Maracaibo, Venezuela », Les Cahiers d’Outre-Mer [Online], 274 | Juillet-Décembre, Online since 01 July 2019, connection on 26 April 2019. URL : http://journals.openedition.org/com/7854 ; DOI : 10.4000/com.7854

Top of page

About the author

Camille Varnier

Doctorante en Géographie, Laboratoire ESO-Caen (UMR 3690), Université de Caen Normandie, camille.varnier@unicaen.fr.

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals