Navigation – Plan du site
Rubriques
Dîner de COM

La plante et le territoire : conflits écologiques, économiques et patrimoniaux autour du riz de Camargue

Michaël Bruckert
p. 191-215

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

La Camargue : une terre de colonisation ?
Un paysage marqué par la riziculture
Histoire d’un territoire pionnier
La filière riz : un agro-capitalisme triomphant ?
Aux origines de la filière : contraintes agronomiques et soutien politique
Des techniques spécifiques
Ancrage local et diffusion mondiale
Le riz de Camargue, célébré et contesté
Le riz et la Camargue : équilibre écologique ou « équilibre de la terreur » ?
Les rizières : un paysage à usages multiples
Riz et identité régionale
La Camargue, « Terre de Riz »
Le riz dans le territoire : le folklore rizicole
Le territoire dans le riz : l’IGP Riz de Camargue
Une rencontre providentielle ?
Conclusion : les plantes, des objets « bio-géo-sociaux »

Aperçu du début du texte

Dans Riz et civilisation, Pierre Gourou reprend une intuition qu’il avait eue dès 1948 dans La civilisation du végétal, affirmant que « la riziculture inondée fait partie de l’ensemble des techniques qui forment une civilisation » (1984 : 8). Tout au long de cet ouvrage, il développe l’idée que le riz, aussi bien par les paysages que par les techniques d’encadrement et l’alimentation qui y sont associés, est un des éléments structurants de ces « longues sédimentations historiques » (ibid.).

Gourou a laissé le soin à d’autres d’apporter une dimension plus théorique à son intuition. Parmi eux, l’historien Fernand Braudel, son collègue au Collège de France, a repris à son compte l’analyse du caractère fondateur des céréales proposée par le géographe. À la recherche des grandes structures des civilisations, s’étalant sur un temps long qu’il a su brillamment conter, il emploie, afin de caractériser les trois principales céréales cultivées dans le monde – le blé, le maïs et le riz – la not...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michaël Bruckert, « La plante et le territoire : conflits écologiques, économiques et patrimoniaux autour du riz de Camargue », Les Cahiers d’Outre-Mer, 275 | 2017, 191-215.

Référence électronique

Michaël Bruckert, « La plante et le territoire : conflits écologiques, économiques et patrimoniaux autour du riz de Camargue », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 275 | Janvier-Juin, mis en ligne le 01 janvier 2020, consulté le 19 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/com/8182

Haut de page

Auteur

Michaël Bruckert

CIRAD, UMR INNOVATION, F-34398 Montpellier, France. INNOVATION, Univ Montpellier, CIRAD, INRA, Montpellier SupAgro, Montpellier, France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals