Navigation – Plan du site
Dossier

Les biais de genre dans l’enseignement en Chine : la focalisation différenciée des enseignants et ses conséquences sociales dans des écoles primaires à Shanghai

Dan Zhang
p. 77-96

Résumés

Un système d’éducation expose les individus à un processus de socialisation par lequel ils intériorisent à travers l’enseignement et les contenus pédagogiques quelles sont les valeurs qui sont considérées comme appropriées par la société. Ce processus inclut les attitudes et les attentes des enseignants, qui se focalisent sur telle ou telle catégorie d’élève, ainsi que les interactions des groupes de pairs. Notre recherche interroge les biais de genre qui peuvent apparaître en classe pendant les interactions enseignant-élève dans des écoles primaires publiques situées à Shanghai. Elle vise plus particulièrement à observer comment agissent les stéréotypes de genre lors de ces interactions. Afin d’analyser ces processus, notre recherche se base sur des données qui comparent huit écoles primaires de Shanghai, sélectionnées en fonction des écarts entre les milieux sociaux et géographiques et par rapport à la réputation de l’enseignement au sein de chaque école.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Méthodologie
Principaux résultats de recherche
L’attention accordée aux garçons de la part des enseignants
Les enseignants prêtent une attention différente aux filles et aux garçons pendant la classe
Des évaluations différentes en fonction du sexe
La façon dont les enseignants pensent les différences de performance des élèves
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

Les rapports PISA ont identifié Shanghai comme un modèle d’équité en matière d’éducation et ont loué le traitement des enfants menacés d’échec scolaire depuis 2000 (OCDE, 2013). Selon le rapport PISA publié en décembre 2013, Shanghai se classe au premier rang pour toutes les matières académiques devant les autres pays de l’OCDE avec une approche qui repose sur l’égalité de traitement des élèves locaux et des élèves migrants qui n’ont pas de permis de résidence à Shanghai, appelé hukou (Wang, 2008). On peut néanmoins s’interroger sur les éventuelles différences entre les scolarités masculine et féminine. Qu’en est-il de l’égalité des sexes dans l’éducation ? Les garçons et les filles sont-ils traités de manière égale ? Cette étude explore la façon dont se déploie l’équité réelle entre les sexes en prenant en compte les opportunités éducatives et les expériences en classe pour les élèves partageant les mêmes environnements de classe à Shanghai.

Dans toutes les sociétés, le ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dan Zhang, « Les biais de genre dans l’enseignement en Chine : la focalisation différenciée des enseignants et ses conséquences sociales dans des écoles primaires à Shanghai », Les Cahiers d’Outre-Mer, 276 | 2017, 77-96.

Référence électronique

Dan Zhang, « Les biais de genre dans l’enseignement en Chine : la focalisation différenciée des enseignants et ses conséquences sociales dans des écoles primaires à Shanghai », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 276 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 19 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/com/8379 ; DOI : 10.4000/com.8379

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals