Navigation – Plan du site

AccueilNuméros277Industries culturelles et platefo...

Industries culturelles et plateformes numériques dans les Suds : des reconfigurations sociales et spatiales en question

Christine Ithurbide et Vassili Rivron
p. 5-36

Résumés

Ce dossier interroge l’articulation entre le déploiement mondialisé des technologies numériques et les reconfigurations locales des industries culturelles dans les Suds. En s’appuyant sur des terrains récents et en accordant une attention particulière aux dimensions spatiales et socio-anthropologiques, les contributions étudient la façon dont de nouvelles ressources socio-techniques, notamment l’arrivée de « plateformes », contribuent à transformer les conditions et modes de financement, de production et de diffusion des créations culturelles (films, musiques, arts visuels et arts de la scène). À travers une réflexion sensible aux héritages et aux asymétries sociales et spatiales, l’enjeu est de mieux comprendre quelles sont les variantes territorialisées des processus d’adaptation des différents acteurs culturels, à des marchés toujours plus interconnectés.

Haut de page

Extrait du texte

Plan

Introduction
Émergence d’un discours global sur les industries culturelles
Les « plateformes » des places de marché mondialisées ?
Les plateformes culturelles en prise avec les territoires
Le travail créatif entre entrepreneuriat, digital labour et gatekeepers
Ouverture sur les politiques de transition numérique : un nouveau paradigme du « développement » dans les Suds à questionner

Aperçu du texte

Introduction

En mars 2018, le cofondateur de la plateforme de musique suédoise Spotify annonçait travailler au lancement de Spotify sur les plus grands marchés du monde, notamment l’Inde, la Russie et l’Afrique. Loin d’être la première, elle a été précédée par les plateformes musicales américaines d’Apple (iTunes) de Google (Google Play) ou encore d’Amazon (Amazon Prime Music), attirées par des « marchés » où l’expansion des infrastructures numériques, la baisse des prix des téléphones et des abonnements ont pavé la voie à de nouveaux rapports aux contenus culturels. En parallèle, le « Netflix » Malaisien, iFlix, soutenu par les investissements du diffuseur britannique Sky, cherche à étendre son offre au Moyen Orient et à sept pays d’Afrique. En quelques années, l’essor de la production musicale et audiovisuelle dans les Suds, et les opportunités économiques qui les accompagnent ont suscité d’importants investissements par les opérateurs historiques dominants (Sony Music Entertainmen...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Ithurbide et Vassili Rivron, « Industries culturelles et plateformes numériques dans les Suds : des reconfigurations sociales et spatiales en question »Les Cahiers d’Outre-Mer, 277 | 2018, 5-36.

Référence électronique

Christine Ithurbide et Vassili Rivron, « Industries culturelles et plateformes numériques dans les Suds : des reconfigurations sociales et spatiales en question »Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 277 | Janvier-Juin, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 25 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/com/8581 ; DOI : https://doi.org/10.4000/com.8581

Haut de page

Auteurs

Christine Ithurbide

Christine Ithurbide, postdoctorante au LabEx Industries Culturelles et Création Artistique (ICCA), Université Paris 13 et affiliée au Centre de Sciences Humaines (CSH-UMIFRE 20), New Delhi et au Centre d’Étude de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS-EHESS), Paris.

Vassili Rivron

Vassili Rivron, maître de conférences en Sociologie et épistémologie des TIC au Centre de Recherches Risques et Vulnérabilités (CERReV)/Université de Caen Normandie, (UNICAEN).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • Logo Université Bordeaux Montaigne
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search