Navigation – Plan du site
Dossier

The Digital Turn? Technological transformations in the history of documentary cinema in India

Giulia Battaglia
p. 39-66

Résumés

Cet article vise à mettre en valeur le potentiel et la limite des technologies numériques dans les industries culturelles indiennes et, plus spécifiquement, dans l’industrie et les pratiques du cinéma documentaire. En mettant l’accent sur la numérisation des images d’archives d’état (de la Films Division de Mumbai et de l’Anthropological Survery of India de Kolkata) vis-à-vis des nouvelles archives participatives et interactives comme celle de Pad.ma (Public Access Digital Media Archive), cette étude pose des questions autour des nouveaux enjeux concernant les images numériques « archivées ». L’objectif ici ce n’est pas de mettre en valeur dans une manière « positiviste » le « tournant numérique » dans la création et la diffusion d’images documentaire en Inde. Plutôt, il s’agit de contextualiser et historiciser ce tournant en le mettant en relation avec le « tournant vidéo », déjà vécu en Inde pendant les années 1980, et le tournant des télécommunications (comme le téléphone portable et les premiers e-mails), déjà vécu vers la fin des années 1990-début 2000. À travers ces réflexions historiques, cet article mettra finalement en valeur les enjeux socio-technologiques autour du numérique au service de la création d’images en Inde, comme ailleurs, et les possibilités que les archives participatives offrent aux formes de représentation et de communication entre plusieurs cultures et sociétés.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

The celluloid moment: from the cinematograph to 16mm syncro-sound cameras
The video moment
The telecommunication moment: mobile and online networks
The digital turn?
Digital Archives in State Institutions
Participatory Visual Archives
Conclusion

Aperçu du début du texte

When we talk about the Indian subcontinent we can quite confidently state that today we can talk about the existence of a documentary ‘cinema’ – that is, a self-sufficient cultural industry highly invested in production and circulation of local documentary films. As for many other cultural industries, documentary cinema in India guarantees the production and circulation of its cultural artefacts at a widespread level, independently from its colleague fiction cinema and alternating state circuits with NGO, commercial and independent circuits. Although the question of distribution through recognised media channels (such as television, cinema-halls, and online paid platforms) remains today central for many documentary filmmakers from the subcontinent, from the 1980s until the present day, circulations of films have taken place beyond the centrality of state and commercial distribution outlets (Basu and Banerjee 2018). If on the one hand we can argue that this was due to a technological...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Giulia Battaglia, « The Digital Turn? Technological transformations in the history of documentary cinema in India », Les Cahiers d’Outre-Mer, 277 | 2018, 39-66.

Référence électronique

Giulia Battaglia, « The Digital Turn? Technological transformations in the history of documentary cinema in India », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 277 | Janvier-Juin, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 19 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/com/8654 ; DOI : 10.4000/com.8654

Haut de page

Auteur

Giulia Battaglia

University of Sorbonne Nouvelle/EHESS

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals