Navigation – Plan du site
Dossier

La territorialisation en Argentine des activités tournées vers l’exportation (mine, hydrocarbures, agriculture) : entre conflits et co-production socio-spatiale

Marie Forget, Martine Guibert et Silvina Cecilia Carrizo
p. 249-268

Résumés

En Argentine, les modes de développement des productions du secteur primaire (mine, hydrocarbures, agriculture) invitent à réfléchir aux stratégies déployées par les acteurs car elles déterminent leur façon de « faire territoire » ou non. Des négociations peuvent dépasser des situations conflictuelles et, là où le dialogue arrive à se structurer, une co-production des systèmes socio-spatiaux locaux peut s’établir par le biais de processus d’hybridation des logiques publiques et privées, et du fait de positions consensuelles plus ou moins tacites.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Des régions rurales marquées par les activités tournées vers l’exportation
Principes de territorialisation des entreprises
Co-production des territoires ruraux : arrangements et jeux d’acteurs
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

À partir des années 2000 (après les ajustements macroéconomiques structurels des années 1990), l’Argentine, comme beaucoup d’autres pays en Amérique latine, accroît ses activités extractives (or, argent et autres minerais métallifères, notamment), l’exploitation des pétroles conventionnels et des gaz, huiles et pétrole de schiste, et intensifie ses productions agricoles et d’élevage. Ces différents secteurs de production primaire, production qui consiste à prélever et/ou à exploiter les matières premières du sol et du sous-sol, sont de plus en plus souvent conduits dans le cadre de projets productifs d’envergure (méga-projets miniers à ciel ouvert ou open pit, champs pétrolifères) et grâce aux dernières innovations technologiques et à l’incorporation importante de capitaux (Redon et al. 2015 ; Mérenne-Schoumaker, 2007). Le développement de productions agricoles pratiquées sur de vastes étendues et grâce à des moyens technologiques et financiers de même type, est égalemen...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Forget, Martine Guibert et Silvina Cecilia Carrizo, « La territorialisation en Argentine des activités tournées vers l’exportation (mine, hydrocarbures, agriculture) : entre conflits et co-production socio-spatiale », Les Cahiers d’Outre-Mer, 278 | 2018, 249-268.

Référence électronique

Marie Forget, Martine Guibert et Silvina Cecilia Carrizo, « La territorialisation en Argentine des activités tournées vers l’exportation (mine, hydrocarbures, agriculture) : entre conflits et co-production socio-spatiale », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 278 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/com/9095 ; DOI : https://doi.org/10.4000/com.9095

Haut de page

Auteurs

Marie Forget

Enseignante-chercheure, Université Savoie – Mont Blanc. UMR CNRS 5204 EDYTEM. Courriel : marie.forget(at)univ-smb.fr

Martine Guibert

Enseignante-chercheure, Université Toulouse 2 – Jean Jaurès. UMR CNRS 5193 LISST/Dynamiques rurales. Courriel : guibert(at)univ-tlse2.fr.

Articles du même auteur

Silvina Cecilia Carrizo

Chercheure CONICET (Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas), UNLP (Universidad Nacional de la Plata), Argentina. Courriel : scarrizo(at)conicet.gov.ar

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals