Navigation – Plan du site
Dossier

Ramifications discrètes de routes marchandes transnationales : circulation de la pacotille chinoise entre marchés ruraux et villes secondaires au Cameroun

Inconspicuous branches of transnational trade routes: circulation of Chinese junk goods between rural markets and secondary cities in Cameroon
Sylvain Racaud
p. 433-464

Résumés

Dans quelle mesure la circulation de la pacotille chinoise relie des marges rurales et des villes secondaires à des routes marchandes transnationales ? À partir d’entretiens réalisés avec des commerçants à Bafoussam et dans les monts Bamboutos (Ouest-Cameroun) et d’observations de lieux marchands, cet article analyse des dynamiques spatiales liées à la circulation de produits bon marché importés de Chine. En prenant pour objet la route marchande des pacotilles chinoises, il montre comment des marges rurales et des villes secondaires – ramifications discrètes – s’intègrent à l’économie mondialisée via la circulation de la pacotille chinoise et comment ce mouvement contribue à des relations rural-urbain sans précédent. Le propos porte successivement sur l’objet « route marchande de la pacotille chinoise », sur les lieux marchands, sur les mobilités marchandes et enfin sur les logiques de réseau. L’article conclut en soulignant le rôle déterminant du secteur privé dans la structuration de cette route marchande dont les logiques de réseau dépassent le continuum urbain-rural.

Haut de page

Note de l’auteur

Pour préserver l’anonymat, les prénoms mentionnés ne sont pas les véritables prénoms des personnes interrogées.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Les routes marchandes dans le champ des relations urbain-rural afin de lire les interconnexions d’échelles
Marchés urbains et marchés ruraux : centralités commerciales complémentaires
Le marché A à Bafoussam : centre régional de la pacotille chinoise
Marchés ruraux : confins commerciaux de la route transnationale
Mobilités et logiques de réseaux
Mobilités des commerçants
Marchand itinérant : une profession en lien avec l’agriculture, ancrée dans des logiques de réseaux multiples
Conclusion

Aperçu du début du texte

La pacotille chinoise a inondé les marchés africains : les ballerines clinquantes, les sandales en plastique à fiabilité incertaine (d’ailleurs appelées « sans-confiances » au Cameroun), les bijoux fantaisie et autres accessoires de mode aussi brillants qu’éphémères, les vêtements de qualité douteuse, les petits appareils électroniques et ustensiles ménagers à vil prix, etc. se retrouvent aussi bien dans les rues marchandes des métropoles que dans les marchés périodiques ruraux. La diffusion massive des produits chinois contribue à faire entrer l’Afrique dans une ère de consommation de masse (Kernen et Khan Mohammad, 2014). La spécificité de ces produits est qu’ils sont largement disponibles, bon marché et adaptés aux faibles revenus des populations urbaines et rurales. En outre, le renouvellement de ces marchandises est important du fait de moindres durabilités et de fortes dépendances à la mode. Les particularités de ces produits favorisent donc leurs circulations d’autant plus qu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvain Racaud, « Ramifications discrètes de routes marchandes transnationales : circulation de la pacotille chinoise entre marchés ruraux et villes secondaires au Cameroun », Les Cahiers d’Outre-Mer, 278 | 2018, 433-464.

Référence électronique

Sylvain Racaud, « Ramifications discrètes de routes marchandes transnationales : circulation de la pacotille chinoise entre marchés ruraux et villes secondaires au Cameroun », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 278 | Juillet-Décembre, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 25 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/com/9441 ; DOI : https://doi.org/10.4000/com.9441

Haut de page

Auteur

Sylvain Racaud

Maître de conférences, Université Bordeaux-Montaigne, UMR 5115 LAM. Courriel : sylvain.racaud(at)u-bordeaux-montaigne.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals