Navigation – Plan du site
DOSSIER

Impacts des activités anthropiques sur les écosystèmes littoraux et marins : les mangroves du Parc National des Trois Baies (Haïti) étudiées à partir d’images LANDSAT

Constantin Joseph, Franck Dolique et Pascal Saffache
p. 69-95

Résumés

Le but de cette étude est d’évaluer les impacts écologiques des activités anthropiques sur les écosystèmes littoraux et marins du Parc National des Trois Baies (PN3B) dans le Nord-Est d’Haïti. En d’autres termes, cette recherche tend à mesurer les changements opérés au niveau des habitats naturels, afin d’estimer les menaces que subissent les espèces clés des sites étudiés. Pour y parvenir, des outils tels que le système d’information géographique (SIG) et la télédétection, combinés aux résultats des recherches bibliographiques et des missions de terrains, ont été utilisés. Cela a permis d’identifier les habitats naturels prioritaires pour l’étude, d’évaluer leur évolution entre 1987 et 2017, d’inventorier les causes de ces évolutions et d’apprécier les modifications environnementales. Cette étude révèle que durant les trois dernières décennies (1987-1997 ; 1997-2007 ; 2007-2017), la végétation de mangrove du Parc National des Trois Baies (PN3B) a connu un recul considérable de l’ordre de 2 639,85 ha, soit près de 40 % de la superficie de départ. Les analyses des activités économiques pratiquées et les modes d’occupation du sol identifiés au sein des bassins versants dominants du Parc montrent qu’il existe un lien étroit entre les activités anthropiques et la dégradation des écosystèmes littoraux et marins, particulièrement la mangrove. Cette recherche a permis de révéler les interactions entre un système bioécologique, représenté par le milieu naturel, et un système socio-économique spécifique, celui du PN3B.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Présentation du Parc National des Trois Baies (PN3B)
Le Parc National des Trois Baies : un réceptacle des eaux de plusieurs bassins versant
Le Parc National des Trois Baies : la deuxième réserve de mangrove du pays
Démarches méthodologiques adoptées
Résultats et discussions
Analyse des occupations des sols des bassins versant sous-jacents du PN3B
Impacts des activités anthropiques sur les écosystèmes en aval des bassins versant
Le secteur agricole vers la vulnérabilité des écosystèmes marins et littoraux
Le secteur de l’élevage et les conséquences potentielles sur l’environnement du PN3B
Le secteur de la pêche, un pôle économique menaçant la survie des espèces marines
La fabrication du charbon, l’exploitation des ligneuses et la dégradation des mangroves
L’exploitation minière et ses impacts environnementaux potentiellement dangereux
L’extraction saline et les pertes considérables en termes de superficie des mangroves
Les écosystèmes littoraux et marins sont-ils menacés ?
Analyse diachronique des occupations de sols du PN3B à partir des images Landsat-8
Les changements temporels au sein des mangroves via des matrices de transition
Conclusion et recommandations

Aperçu du début du texte

Introduction

En Haïti, les problématiques environnementales sont patentes et s’expriment à toutes les échelles territoriales (MDE/PAGE/INESA, 2008). Cette situation va en s’aggravant, d’autant que la vulnérabilité socio-économique constitue l’un des facteurs accentuant des mécanismes de dégradation qui ont déjà atteint un seuil très critique (Dufour, 2011). Le plus souvent, cette tendance se traduit par une érosion accrue de la biodiversité et une fragilisation des écosystèmes naturels du pays résultant des activités anthropiques, écologiquement inappropriées et non durables ; c’est le cas du « Parc National des Trois Baies », ou PN3B, qui connaît un recul progressif et évident de sa végétation de mangrove.

Dégradées, les mangroves ne seront plus en mesure de remplir les multiples fonctions qu’elles accomplissent : rôle d’habitat pour les espèces qui en dépendent et risquent donc de disparaître (Aube, 1999) ; service d’alimentation et de protection des écosystèmes marins servant d’hab...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Constantin Joseph, Franck Dolique et Pascal Saffache, « Impacts des activités anthropiques sur les écosystèmes littoraux et marins : les mangroves du Parc National des Trois Baies (Haïti) étudiées à partir d’images LANDSAT », Les Cahiers d’Outre-Mer, 279 | 2019, 69-95.

Référence électronique

Constantin Joseph, Franck Dolique et Pascal Saffache, « Impacts des activités anthropiques sur les écosystèmes littoraux et marins : les mangroves du Parc National des Trois Baies (Haïti) étudiées à partir d’images LANDSAT », Les Cahiers d’Outre-Mer [En ligne], 279 | Janvier-Juin, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 04 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/com/9904 ; DOI : https://doi.org/10.4000/com.9904

Haut de page

Auteurs

Constantin Joseph

Doctorant en géographie, Ingénieur agronome. Enseignant au Campus Henry Christophe de l’Université d’État d’Haïti (CHCL/UEH). Université des Antilles/Université d’État d’Haïti. Courriel : josephconst2002(at)yahoo.fr.

Franck Dolique

Professeur des Universités. Université des Antilles/UMR 7208 BOREA.

Pascal Saffache

Professeur des Universités. Université des Antilles/Laboratoire AIHP-GEODE (EA 929).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Bordeaux
  • OpenEdition Journals