Navigation – Plan du site

Présentation

Céline Gahungu

Texte intégral

  • 1 Bernard Mouralis, « Un Carrefour d’écritures : Le Devoir de violence de Yambo Ouologuem », Recherch (...)
  • 2 Christiane Chaulet Achour, Abécédaires en devenir - Idéologie coloniale et langue française en Algé (...)
  • 3 Christopher Wise (dir.), Yambo Ouologuem : postcolonial writer, islamic militant, Boulder/Colorado, (...)
  • 4 Yambo Ouologuem est décédé le 14 octobre 2017.
  • 5 Yambo Ouologuem, Le Devoir de violence, [1968], Paris, Éditions du Seuil, 2018. En novembre 1968, l (...)
  • 6 Sarah Burnautzki, Les Frontières racialisées de la littérature française. Contrôle au faciès et str (...)
  • 7 Le programme est consultable à l’adresse suivante : http://www.asso-unil.ch/unilea/files/2018/04/Pr (...)

1Si des études consacrées à Yambo Ouologuem n’ont cessé de paraître depuis le tournant des années 1970 – de Bernard Mouralis1 et Christiane Chaulet Achour2 à Christopher Wise3, des recherches fondatrices ont contribué à mettre en perspective sa poétique et sa trajectoire –, les travaux récents signalent un regain d’intérêt pour l’écrivain dernièrement disparu4, dont le célèbre roman Le Devoir de violence vient d’être réédité aux Éditions du Seuil cinquante ans après sa première publication, en 19685. L’essai de Sarah Burnautzki paru en 2017, Les Frontières racialisées de la littérature française. Contrôle au faciès et stratégies de passage6, et les journées d’étude internationales organisées à l’Université de Lausanne par Christine Le Quellec Cottier et Anthony Mangeon les 18 et 19 mai 2018, « 1968-2018. L’œuvre de Yambo Ouologuem, un carrefour d’écritures ?7 », vont sans nul doute ouvrir la voie à de nouvelles recherches.

  • 8 Bernard Mouralis, Les Contre-littératures, [1975], avant-propos d’Anthony Mangeon, Paris, Hermann, (...)
  • 9 Institut Mémoires de l’édition contemporaine.

2La prise en compte de l’ensemble de la production de l’écrivain, jusqu’aux confins des « contre‑littératures8 », son inscription dans le contexte culturel, sociologique, idéologique et philosophique des années 1960, l’analyse des archives éditoriales du Seuil conservées à l’IMEC9, les démarches posturales et les approches interdisciplinaires favorisées par les études culturelles et postcoloniales sont quelques-unes des pistes désormais frayées, et qui le seront probablement de plus en plus.

  • 10 Yambo Ouologuem (sous le pseudonyme d’Utto Rudolf), Les Mille et une bibles du sexe, [1969], préfac (...)

3Préfacier des Mille et une bibles du sexe10 qu’il a réédité et chercheur associé à l’ITEM/CNRS, Jean-Pierre Orban est l’un des acteurs de cette recherche. Il propose dans ce numéro hors-série de Continents Manuscrits, « Livre culte, livre maudit : histoire du Devoir de violence de Yambo Ouologuem », une nouvelle plongée au cœur des archives du Seuil, en partie inédites. Pas à pas, embrassant une période qui court de 1963 à 1982, Jean-Pierre Orban renoue les fils épars des documents archivés, depuis la correspondance et les notes de lecture jusqu’aux fiches de fabrication. Génétique, sa démarche retrace la genèse du roman, son processus éditorial et interroge les enjeux liés aux accusations de plagiat.

Haut de page

Notes

1 Bernard Mouralis, « Un Carrefour d’écritures : Le Devoir de violence de Yambo Ouologuem », Recherches et travaux, n27, 1984, p. 75-92.

2 Christiane Chaulet Achour, Abécédaires en devenir - Idéologie coloniale et langue française en Algérie, préf. de Mostapha Lacheraf, Alger, ENAP, 1985.

3 Christopher Wise (dir.), Yambo Ouologuem : postcolonial writer, islamic militant, Boulder/Colorado, Lynne Rienner Publishers, 1999, p. 1-14 ; p. 199-218 ; p. 219-230. Christopher Wise, par ailleurs, a préfacé la réédition, en 2003, du Devoir de violence. Yambo Ouologuem, Le Devoir de violence, [1968], Paris, Le Serpent à plumes, coll. « Fiction française », 2002.

4 Yambo Ouologuem est décédé le 14 octobre 2017.

5 Yambo Ouologuem, Le Devoir de violence, [1968], Paris, Éditions du Seuil, 2018. En novembre 1968, le prix Renaudot est attribué au roman.

6 Sarah Burnautzki, Les Frontières racialisées de la littérature française. Contrôle au faciès et stratégies de passage, Paris, Honoré Champion, coll. « Francophonies », 2017.

7 Le programme est consultable à l’adresse suivante : http://www.asso-unil.ch/unilea/files/2018/04/Programme-Y.-Ouologuem.-Lausanne-18-19-mai-2018.pdf. Les actes des deux journées d’étude seront publiés prochainement.

8 Bernard Mouralis, Les Contre-littératures, [1975], avant-propos d’Anthony Mangeon, Paris, Hermann, coll. « Fictions pensantes », 2011.

9 Institut Mémoires de l’édition contemporaine.

10 Yambo Ouologuem (sous le pseudonyme d’Utto Rudolf), Les Mille et une bibles du sexe, [1969], préface de Jean-Pierre Orban et Sami Tchak, La Roque d’Anthéron, Vents d’ailleurs, coll. « Pulsations », 2015.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Céline Gahungu, « Présentation », Continents manuscrits [En ligne], HS | 2018, mis en ligne le 28 mai 2018, consulté le 20 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/coma/1220

Haut de page

Auteur

Céline Gahungu

Membre du Centre international d’études francophones (CIEF) de l’université Paris‑Sorbonne ; chercheuse associée, équipe « Manuscrits francophones », ITEM (UMR 8132, CNRS-ENS)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Continents manuscrits – Génétique des textes littéraires – Afrique, Caraîbe, dispora   est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Institut des textes et Manuscrits modernes (ITEM)
  • Logo Centre national de la recherche scientifique
  • Logo École normale supérieure
  • Logo Labex TransferS
  • OpenEdition Journals