Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 37/1LecturesDominique WOLTON (dir.) (2018), «...

Lectures

Dominique WOLTON (dir.) (2018), « 30 ans d’indisciplines : 1988-2018 »

Hermès, La revue, Paris, CNRS Éditions
Pierre Gosselin
Référence(s) :

Dominique WOLTON (dir.) (2018), « 30 ans d’indisciplines : 1988-2018 », Hermès, La revue, Paris, CNRS Éditions

Texte intégral

1« Une somme et des sommités » pourrait être le sous-titre de cette livraison anniversaire de la revue Hermès quand on parcourt les quelque 350 pages du numéro « 30 ans d’indisciplines » et que l’on examine la liste des contributeurs. Dominique Wolton et Bernard Valade, respectivement directeur de la publication et rédacteur en chef, expliquent ainsi le titre en rappelant que les trois axes principaux de la revue  Cognition, Communication, Politique  « existent pour un champ de recherche interdisciplinaire qui n’est jamais loin de l’indiscipline, car au bout de la performance des sciences et des techniques on bute toujours sur la complexité de l’homme et des sociétés » (p. 25). Dans son introduction, Wolton précise qu’« Hermès n’est pas une école, mais un lieu de recherche, un milieu amical » (p. 13) et qu’en 30 ans, la revue a publié quelque 1 600 auteurs et que 218 personnes « se sont succédé au comité de rédaction » (p. 13).

2L’ouvrage compte donc trois grands chapitres illustrant les trois champs principaux de publications de la revue. Dans chacune de ces parties, on trouve un rappel des articles précédemment publiés avec leurs références ainsi que les titres de la publication Les Essentiels d’Hermès se rapportant aux sujets traités.

3Nous ne pouvons pas, bien entendu, en quelques lignes citer la cinquantaine d’articles originaux et leurs auteurs qui participent à ce numéro spécial. Nous nous contenterons de rappeler que ce numéro est une contribution remarquable à la fois à l’histoire et aux théories de la communication dans cette approche pluridisciplinaire puisque, outre des « spécialistes des sciences de l’information et de la communication », on trouve la signature de représentants de l’anthropologie, du droit, de la sociologie, de la philosophie, de l’informatique, de la biologie et du domaine artistique. C’est la qualité d’Hermès de rouvrir le champ de la recherche en communication qui aurait tendance à se refermer sur elle-même, une fois son statut universitaire (71e section) défini. Comme le rappelle Marc Lits, « on ne peut désormais recruter, en France, que des docteurs en information et communication pour enseigner dans les départements infocom, on n’exige aucun titre d’entrée pour siéger dans Hermès, sauf celui de la créativité hors limite de tout champ restreint de pensée » (p. 76).

4L’ouvrage se termine par une courte présentation des contributeurs, puis par un hommage à quatre personnalités : Françoise Héritier qui dut, « pour devenir une anthropologue connue, se battre contre les préjugés sexistes et tenaces de l’université » (p. 305) ; l’actrice Danielle Darrieux, « elle aussi une pionnière à travers les figures féminines qu’elle a créées » (p. 311) ; Roger Grenier, l’écrivain qui reçut le prix Femina en 1972, qui avait commencé sa carrière de journaliste dans les colonnes du Combat d’Albert Camus ; et le philosophe Étienne Tassin, disparu accidentellement après un parcours « à la fois classique et profondément original, porté par un charisme qui l’a conduit à préférer la sociabilité discutante à l’omniprésence médiatique » (p. 319). Pour terminer, nous emprunterons notre conclusion aux deux responsables de l’ouvrage : « Ce numéro intéressera un vaste public : étudiants et chercheurs au premier chef, mais aussi tous les citoyens désireux de comprendre une époque profondément transformée par la mondialisation et l’essor des techniques de communication » (quatrième de couverture).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Gosselin, « Dominique WOLTON (dir.) (2018), « 30 ans d’indisciplines : 1988-2018 » »Communication [En ligne], vol. 37/1 | 2020, mis en ligne le 11 mai 2020, consulté le 10 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/communication/12043 ; DOI : https://doi.org/10.4000/communication.12043

Haut de page

Auteur

Pierre Gosselin

Pierre Gosselin est ancien directeur de la maîtrise Infocom de l’Université catholique de l’Ouest, Angers. Courriel : pierre.gosselin83@bbox.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la revue Communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search