Navigation – Plan du site

AccueilNumérosvol. 36/1LecturesDominique CARRÉ et Aurélia LAMY (...

Lectures

Dominique CARRÉ et Aurélia LAMY (dir.) (2017), Temps, temporalité(s) et dispositifs de médiation

Paris, L’Harmattan
Gilles Pronovost
Référence(s) :

Dominique CARRÉ et Aurélia LAMY (dir.) (2017), Temps, temporalité(s) et dispositifs de médiation, Paris, L’Harmattan

Texte intégral

1Disons-le tout de suite, il s’agit d’un recueil de textes issus du XXe congrès de la Société française des sciences de l’information et de la communication (SFSIC) tenu en 2016. Cet ouvrage constitue le premier de quatre volumes alimentés par les communications présentées lors de ce congrès. On n’attendra donc ni synthèse ni vue d’ensemble. L’intégration du contenu de telles publications se fait toujours a posteriori. Qui plus est, nous sommes en présence d’un petit échantillon des textes publiés. L’ouvrage a heureusement le mérite d’ouvrir sur les questions du temps social, dimension souvent négligée des études en sciences de la communication. L’angle ici retenu pour traiter du temps est celui des dispositifs de médiation. Qu’est-ce à dire ? Si le terme de médiation fait débat, il n’en recouvre pas moins l’idée d’un dispositif de mise en rapport soit social — le médiateur et le « médiatisé », l’animateur et son public, etc. —, soit technique — par le numérique, la mise d’un environnement ou l’agencement d’un contexte. En ce sens, l’usage du terme de médias prend toute sa signification.

2Il n’est pas possible de rendre justice à la dizaine de contributions publiées dans l’ouvrage, oscillant entre des réflexions de nature proprement épistémologique, des études de cas parfois très ciblées (par exemple sur les pratiques de mémorisation des étudiants en droit et en médecine) et quelques analyses portant sur un temps long (par exemple le texte de Benoit Lafon sur les espaces-temps médiatiques). On y traite de quelques sujets d’actualité, notamment celui de la mobilisation citoyenne par l’intermédiaire des médias (Paola Seda), celui de l’amplification des nouvelles (fausses ou non) par les réseaux sociaux ou encore celui des formes inégales d’attention, de « clics » ou de « j’aime » dans les pratiques de lecture numérique et les défis que cela pose au journalisme actuel (Jérémie Nicey).

3Dans une section cherchant à mettre l’accent sur les dispositifs techniques, Gustavo Gomez-Mejia décrit comment certains sites, au premier chef Facebook, proposent des rétrospectives annuelles, construisent et classent des événements selon une logique presque comptable, alors que Fanny Georges et Virginie Julliard montrent comment ils permettent de parler aux morts ! La télémédecine n’est pas oubliée, servant à donner l’illusion de la proximité, voire l’échappée hors de la maladie (Marie Bénéjean et Anne Mayère). Dans un texte vraiment trop court, Xavier Inghilterra et Éric Boutin abordent la question de la désynchronisation induite par les dispositifs de formation à distance, celle des tensions entre la réactivité et l’instantanéité valorisées par les étudiants et une réponse institutionnelle plus saccadée.

4Bref, ce petit livre ne passera sans doute pas à l’histoire, mais il a le mérite de constituer les archives et la trace du foisonnement des recherches françaises dans le domaine des sciences de la communication. Les thématiques qui interpellent les chercheurs ainsi que les sujets d’intérêt scientifique du moment ne sont jamais anodins.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gilles Pronovost, « Dominique CARRÉ et Aurélia LAMY (dir.) (2017), Temps, temporalité(s) et dispositifs de médiation »Communication [En ligne], vol. 36/1 | 2019, mis en ligne le 16 avril 2019, consulté le 17 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/communication/9179 ; DOI : https://doi.org/10.4000/communication.9179

Haut de page

Auteur

Gilles Pronovost

Gilles Pronovost est professeur émérite à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Courriel : gilles.pronovost@uqtr.ca

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search