Navigation – Plan du site

AccueilLes numéros61DossierLes points aveugles de l’interven...

Dossier

Les points aveugles de l’intervention en communication organisationnelle

Considérations sur la posture et la visée du chercheur-intervenant
Blind spots in intervention in organizational communication. Considerations on the position and the aim of the researcher-intervener
Yanita Andonova et Olivia Foli
p. 25-49

Résumés

Dans le cadre des sciences de l’information et de la communication (SIC), l’intervention en organisation est abordée de manière spécifique du fait des liens entre les chercheurs et les communicateurs. Partant du constat que les chercheurs-intervenants en communication organisationnelle (CO) sont pris dans une tension entre désir d’agir et quête de scientificité, cet article objective la manière dont l’intervention est présentée et analysée dans deux revues scientifiques. S’appuyant sur un corpus d’articles, la démonstration met au jour des zones d’ombre. Elle ouvre une discussion collective sur la recherche-action (RA) s’adressant à la communauté des chercheurs-intervenants, en vue de la consolidation de leurs pratiques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Analyse du corpus
La revendication d’une posture distanciée
Des visées diversifiées
Quel rapport aux savoirs scientifiques ?
Un cadrage hétérogène de la relation aux praticiens
Les zones d’ombre du travail d’intervention en communication organisationnelle
Des conceptions ambivalentes de l’intervention
Une faible prise en considération de la relation tripartite commanditaire – chercheur – acteurs
Conclusion et pistes de recherche

Aperçu du texte

L’intervention en organisation est un thème qui a été théorisé par plusieurs disciplines en sciences humaines et sociales depuis une quarantaine d’années, en particulier par la psychosociologie et la sociologie clinique. Intervenir signifie « se trouver entre, interrompre, se mêler à ». L’intervention est « une pratique d’aide au changement dans les organisations dont la visée principale est de soutenir des demandes et de poser les acteurs comme agents essentiels de leurs évolutions et transformations » (Hans, 2019 : 387). Elle est une méthode de recherche reposant sur une épistémologie spécifique ainsi que sur un accompagnement « instituant des liens particuliers entre chercheurs et acteurs » (Hans, op. cit.). Il s’agit d’« un projet répondant à la fois aux préoccupations pratiques d’acteurs se trouvant en situation problématique et au développement des sciences sociales, par une collaboration qui les relie selon un schéma éthique mutuellement acceptable » (Dubost, Lévy, 2002 : 391...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yanita Andonova et Olivia Foli, « Les points aveugles de l’intervention en communication organisationnelle »Communication et organisation, 61 | 2022, 25-49.

Référence électronique

Yanita Andonova et Olivia Foli, « Les points aveugles de l’intervention en communication organisationnelle »Communication et organisation [En ligne], 61 | 2022, mis en ligne le 02 janvier 2026, consulté le 17 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/10897 ; DOI : https://doi.org/10.4000/communicationorganisation.10897

Haut de page

Auteurs

Yanita Andonova

Yanita Andonova est professeure à l’Université Sorbonne Paris Nord et chercheure au LabSic. Ses recherches portent sur la communication organisationnelle, la visibilité et la reconnaissance de l’individu au travail, les enjeux du numérique ainsi que sur l’approche géopolitique du management : injonction à la créativité, discours idéologiques et représentations.

Articles du même auteur

Olivia Foli

Olivia Foli est maîtresse de conférences à Sorbonne Université, chercheure au GRIPIC, associée au LISE et au LEST. Elle a ponctuellement réalisé des interventions en entreprise. Ses recherches portent sur la communication interpersonnelle au travail et les pratiques langagières en organisation, avec des débouchés en santé au travail. Voir à ce sujet l’ouvrage Les paroles de plainte au travail. Des maux indicibles aux conversations du quotidien (EAC, 2022), préfacé par Joëlle Le Marec.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Logo Université Bordeaux Montaigne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search