Navigation – Plan du site

AccueilLes numéros61VariaLes résistances individuelles et ...

Varia

Les résistances individuelles et collectives aux rationalisations extrêmes du travail VTC via les plateformes

Individual and collective resistance to the extreme rationalizations of VTC work via platforms
Salma El Bourkadi
p. 141-153

Résumés

La transformation organisationnelle la plus remarquable du métier du VTC (véhicule de transport avec chauffeur) a été sa plateformisation par Uber. En permettant une mise en relation directe entre les chauffeurs et les clients, les plateformes organisent le travail VTC à travers des logiques info-communicationnelles extrêmement normatives. Cette rationalisation algorithmique conduit les chauffeurs vers un travail accéléré et répétitif ce qui intensifie leur usage de l’application et les amène à une hyperconnexion porteuse de souffrance. À partir de notre enquête auprès de 50 chauffeurs, nous avons étudié leurs pratiques de résistances individuelles et collectives au moment où ils développent une nouvelle conscientisation de leur santé.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Méthodologie de recherche
Les plateformes de transport : de puissantes entreprises médiatrices
Du tourbillon de l’hyperconnexion à sa résistance : le rôle de la souffrance
Le long chemin de la résistance collective aux plateformes
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Depuis une dizaine d’années, le recours à la notion de plateforme pour décrire des technologies de mise en relation, des réseaux de partage ou encore des entreprises du numérique se déploie à grande vitesse. Cela contribue à un renforcement du caractère polysémique de cette notion, utilisée pendant longtemps afin de désigner différents espaces et objets. Avec le déploiement croissant des nouvelles technologies de l’information et de la communication, cette notion est désormais utilisée afin de citer presque exclusivement des plateformes numériques, c’est-à-dire des services « occupant une fonction d’intermédiaire dans l’accès aux informations, contenus, services ou biens, le plus souvent édités ou fournis par des tiers ».

Plusieurs catégorisations des plateformes sont proposées. Par exemple, Compain et al. (2019) segmentent les plateformes numériques en deux catégories phares : les plateformes-entreprises et les plateformes de partage. Si cette dernière catégorie concerne...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Salma El Bourkadi, « Les résistances individuelles et collectives aux rationalisations extrêmes du travail VTC via les plateformes »Communication et organisation, 61 | 2022, 141-153.

Référence électronique

Salma El Bourkadi, « Les résistances individuelles et collectives aux rationalisations extrêmes du travail VTC via les plateformes »Communication et organisation [En ligne], 61 | 2022, mis en ligne le 02 janvier 2023, consulté le 17 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/11169 ; DOI : https://doi.org/10.4000/communicationorganisation.11169

Haut de page

Auteur

Salma El Bourkadi

Salma El Bourkadi est Docteure en Science de l’Information et de la Communication du Conservatoire National des Arts et Métiers, enseignante-chercheuse à l’Université la Sorbonne Paris Nord et membre du laboratoire DICEN-IdF.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Logo Université Bordeaux Montaigne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search