Navigation – Plan du site

AccueilLes numéros61RecensionsLARDELLIER Pascal et PARRINI-ALEM...

Recensions

LARDELLIER Pascal et PARRINI-ALEMANNO Sylvie, 2019. Communication interpersonnelle et relation

Paris : L’Harmattan
Eloria Vigouroux-Zugasti
p. 225-226
Référence(s) :

LARDELLIER Pascal et PARRINI-ALEMANNO Sylvie, 2019. Communication interpersonnelle et relation. Paris : L’Harmattan. ISBN 978-2-343-19151-5, 22,50€.

Texte intégral

1Communication interpersonnelle et relation est le 48e numéro de Médiation & Information, revue biannuelle présentée sous la forme d’ouvrages de référence en Sciences de l’information et de la communication (SIC). Il est dédié à la communication interpersonnelle, avec une attention donnée aux apports SIC et SHS dans le champ de la relation, via un large panel d’auteurs et de recherches.

2Il se compose de quatre parties. La première, dédiée à l’éditorial, est rédigée par Pascal Lardellier et Sylvie Parrini-Alemanno, qui ont également la charge de la direction de l’ouvrage. Ils y établissent l’importance de l’étude de la relation entre les SIC et les « théories de la relation », ainsi que l’importances des perspectives théoriques et méthodologiques induites. L’éditorial questionne ainsi les récentes évolutions des études sur la communication interpersonnelle, en rappelant l’intérêt incontournable de l’étude de la relation, via l’étude du corps, du numérique ou encore le contexte influençant les pratiques. La seconde partie est consacrée aux entretiens, au nombre de quatre, réalisés auprès de chercheurs spécialisés sur la question de la communication interpersonnelle : Yves Winkin, professeur extraordinaire émérite de l’Université de Liège et professeur honoraire du CNAM, Wendy Leeds-Hurwitz, directice du Center for Intercultural Dialogue et professeure émérite de l’Université de Wisconson-Parkside et Françoise Bernard, professeure émérite en SIC et anciennement présidente du CNU section 71. La troisième partie correspond au dossier thématique de l’ouvrage et est composé de douze articles rédigés par des chercheurs en SIC et faisant état des évolutions actuelles de la question de la communication interpersonnelles et des relations qu’elle induit. La diversité des thématiques abordées par le dossier tend à démontrer la richesse du sujet : relation aux savoirs (Philippe Hert), la communication non-verbale (Vincent Denault et Pierrich Plusquellec), la cyberlangue (Martine Baldine Putzka, Stéphane Amato et Éric Boutin) la diplomatie publique chinoise à l’ère numérique (Zhao Alexandre Huang et Mylène Hardy), la relation au soin et le corps numérisé (Laurence Lagarde-Piron), l’hyperconnexion et les relations interpersonnelles (Nadia Hassani), l’injonction numérique en organisation (Lorrys Gherardi), des approches de l’incommunication (Isabelle Mathier ; Caterina Manes Gallo), l’expérience client (Max Poulain et Alexandre Eyries), une vision goffmanienne d’une classe de cours moyen (Virginie Dargère) et le pharmaphone chez les adolescents (David Galli et Franck Renucci). Enfin, la quatrième et dernière partie du dossier est proposée par Claude Javeau, professeur émérite de sociologie à l’Université libre de Bruxelles, jouant ici le rôle de grand témoin, dont la contribution s’intéresse à la vie quotidienne au prisme de l’analyse sociologique.

3L’ouvrage présenté ici possède de nombreuses qualités. Tout d’abord, il parvient à réunir, au sein de ses quelques deux-cents pages, de nombreux chercheurs spécialistes de la question, dont la diversité des approches, des méthodologies et des points de vue offre une profonde richesse, mettant ainsi en valeur la complexité de la notion de communication et des relations interpersonnelles. De ce fait, malgré la particularité du sujet, il apparaît que le traitement dont il fait l’objet ici entre en écho avec des intérêts de recherche plus larges, comme la question de la diplomatie et des relations internationales (Huang & Hardy), la santé (Lagarde-Piron ; Galli & Renucci), la relation aux technologies numériques (Baldino & al. ; Hassani) ou encore la communication organisationnelle (Poulain & Eyries ; Gherardi). Ainsi, bien qu’ils soient particulièrement attrayants pour les chercheurs en communication interpersonnelle, les articles pourront être tout à fait bénéfiques à un cercle plus large de lecteurs, aussi bien en SIC que plus largement en sociologie ou en sciences humaines et sociales. De plus, chaque article et entretien présente une qualité d’écriture indéniable, ce qui rend leur consultation particulièrement agréable au lecteur, avec une profondeur intellectuelle appréciable, que l’on soit spécialiste de la question ou non. Sur le fond, les références théoriques et épistémologiques sont au niveau de la qualité d’écriture, offrant une multiplicité de références et de questionnements à développer pour le lecteur. Les entretiens et le grand témoin, quant à eux, renouvellent les grands enjeux de la communication interpersonnelle, ses impasses et ses perspectives, rappelant ainsi que, si elle a longtemps été cantonnée à l’approche de l’École de Palo Alto et de la « Nouvelle communication », elle présente toujours un profond intérêt de recherche pour la communauté scientifique, sous l’impulsion, notamment, de l’apparition des technologies numériques.

4Pour conclure, cet ouvrage présente un caractère transversal tout à fait passionnant, puisqu’il s’adresse aussi bien aux chercheurs spécialistes de la question de la communication et des relations interpersonnelles qu’aux chercheurs s’intéressant à des thématiques qui lui sont indirectement liées. Il participe au renouvellement des paradigmes de ce champ et propose des pistes de réflexion et des perspectives particulièrement adaptées aux enjeux contemporains en SIC.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Eloria Vigouroux-Zugasti, « LARDELLIER Pascal et PARRINI-ALEMANNO Sylvie, 2019. Communication interpersonnelle et relation »Communication et organisation, 61 | 2022, 225-226.

Référence électronique

Eloria Vigouroux-Zugasti, « LARDELLIER Pascal et PARRINI-ALEMANNO Sylvie, 2019. Communication interpersonnelle et relation »Communication et organisation [En ligne], 61 | 2022, mis en ligne le 01 juillet 2022, consulté le 17 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/11357 ; DOI : https://doi.org/10.4000/communicationorganisation.11357

Haut de page

Auteur

Eloria Vigouroux-Zugasti

Eloria Vigouroux-Zugasti est docteure en sciences de l’information et de la communication, Maître de conférences à l’Université Grenoble Alpes et chercheure au GRESEC (EA 608).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • Logo Université Bordeaux Montaigne
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search