Navigation – Plan du site
Analyses

Les stratégies discursives de légitimation des nouvelles segmentations des salariés

Patrick Gilbert et Nathalie Raulet-Croset
p. 129-144

Résumés

La segmentation des salariés apparaît à première vue comme un acte technique permettant de constituer des groupes homogènes, de manière à leur appliquer des règles adaptées à l’intention de gestion. Mobilisant les données d’une enquête portant sur les entretiens de 33 dirigeants, l’article identifie de nouveaux critères de segmentation (en particulier génération et talent) venant se substituer aux critères traditionnels de classification des emplois et de qualification des personnes. Il analyse ensuite les stratégies discursives par lesquelles cette opération est légitimée et les effets qu’elles produisent.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible ici même en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

La segmentation des salariés : de quoi parle-t-on ?
Les deux piliers traditionnels : classification et qualification
Remise en cause, questions et controverses
La méthode et le terrain
Au carrefour des discours et des dispositifs de GRH
Une enquête par entretiens auprès de dirigeants
Les résultats
Une insistance particulière sur les segmentations et les dispositifs de gestion associés
Jeunes/senior, talents/lambdas : les deux segmentations dominantes
La naturalisation et l’euphémisation pour asseoir la légitimité des segmentations implicites
Une légitimation par naturalisation et euphémisation du politique
Naturalisation des catégories sociales
Euphémisation des rapports de pouvoir
Naturalisation et euphémisation sont mobilisées conjointement
Les conséquences gestionnaires des segmentations opérées
Segmentation et « effet pygmalion » : illustration sur le cas du segment « jeunes »
Les dispositifs de gestion associés aux segmentations
Segmenter les salariés : un acte de communication, plutôt qu’un acte technique

Aperçu du début du texte

La segmentation des salariés : de quoi parle-t-on ?

Les deux piliers traditionnels : classification et qualification

La segmentation des salariés est, en première approche, un acte technique qui consiste en l’utilisation de critères permettant de constituer des groupes réputés homogènes, de manière à leur appliquer des règles adaptées à l’intention de gestion (sélectionner, affecter, former, promouvoir, etc.) et aux caractéristiques de la population à laquelle cette intention s’applique. Sur quoi est-elle fondée ?

La classification des postes et des emplois, constitue avec la qualification professionnelle, la référence la plus générale : elles sont à la base de la constitution de catégories formelles de gestion (Dietrich et Pigeyre 2016 : 45). La classification est, dans son principe, fondée sur le contenu des activités exercées par le salarié et résulte le plus souvent d’un accord à l’échelle d’une branche professionnelle, pour le privé, ou résulte d’un statut, dans le secteur public ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Gilbert et Nathalie Raulet-Croset, « Les stratégies discursives de légitimation des nouvelles segmentations des salariés », Communication et organisation, 52 | 2017, 129-144.

Référence électronique

Patrick Gilbert et Nathalie Raulet-Croset, « Les stratégies discursives de légitimation des nouvelles segmentations des salariés », Communication et organisation [En ligne], 52 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2020, consulté le 21 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/communicationorganisation/5725 ; DOI : 10.4000/communicationorganisation.5725

Haut de page

Auteurs

Patrick Gilbert

Patrick Gilbert est Docteur en sciences de gestion, habilité à diriger des recherches en gestion et en psychologie (psychologie du travail et des organisations). Il est professeur en sciences de gestion à l’IAE de Paris 1 Panthéon – Sorbonne. Ses recherches portent sur le rôle des dispositifs techniques et discursifs dans les transformations organisationnelles ; gilbert.iae@univ-paris1.fr

Articles du même auteur

Nathalie Raulet-Croset

Nathalie Raulet-Croset est Docteure et habilitée à diriger des recherches en sciences de gestion, Nathalie Raulet-Croset est professeur à l’IAE de Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur le management des coopérations territorialisées multi-acteurs et multi-institutions, les apprentissages et la gestion du changement, ainsi que les pratiques de management situé ; Nathalie.Raulet-Croset@univ-paris1.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Bordeaux

Haut de page
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Laboratoire MICA : Médiation, Information, Communication, Art
  • OpenEdition Journals